LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

VIVA ESPAGNA, OLE !!

VIVA ESPAGNA, OLE!!

Nous alimentons notre blog pour cette année 2013, avec une météo super humide, ce qui nous a décidé à prendre la direction de l’Espagne  pour y retrouver, comme disait le regretté Fernand Raynaud, "ma sœur" Eliane » et André son époux, sous un beau soleil. Dès notre arrivée nous avons fêté l'anniversaire de Nicole, afin de nous mettre dans l'ambiance!!

 


Le camping « La Tropicana»  est notre point de chute, depuis quelques années. L’acceptation récente des petits chiens, nous permet de ne pas dissimuler notre Diamant, à quatre pattes!  
Ce camping, est occupé principalement par les casques à pointe et les rosbifs et nous faisons un peu tâche dans cette allée qui nous est réservée avec deux CC. français, un CC. et une voiture appartenant  à des cousins Italiens d’André.

Dans notre environnement, nous notons une  frénésie constructive comparable à celle du Maroc, avec des immeubles qui restent tristement vide de tout occupant.
Heureusement, il y a la mer, des terrains agricoles où sont cultivés, des agrumes, des artichauts et, cerise sur le gâteau des asperges sauvages.. Il faut être initié pour les cueillir sur l’asparagus. Ici la terre est basse, la cueillette difficile et épineuse, mais cela ne rebute pas nos six ramasseurs acharnés.

 

Nos cuisinières hors pair : Rosa, Antoinette et Eliane, doivent être nées dans une cuisine, tant elles se passionnent à régaler leurs hôtes par les diverses préparations, de ces tendres pointes.
C’est simple, une fois le repas terminé, la vaisselle est faite et essuyée et leur grande question, c’est « quel sera le menu du soir ou du lendemain, pour huit »?

 

Départ pour la vaisselle!!

Ici, avec une telle brigade le mot régime est tabou.  
Les pâtes, à l’italienne, sont cuisinées de multiples façons, sans parler des  poissons, coquillages, grillades, pizzas sans four,  etc.…de quoi se lécher les doigts à tous les repas.

Ici, non seulement nos cuisinières nous régalent mais en plus, elles réalisent des conserves d’artichauts à grande échelle, qui ont attiré la curiosité de nos voisins européens. Ils est vrai que ces petits artichauts espagnols sont un délice.


Pour l’anecdote : le cousin Alberto (qui découpe les pizzas maison) est entrain de battre un record de marche à pied en vélo!!

J’explique, avec un prénom comme cela,  ici il ne peut faire que du vélo, par contre lui, ne mange pas de viande espagnole, pour ne pas vivre la même mésaventure!!
Donc, lorsqu’il part pour ramasser les asperges sauvages, il a maintenant raccourci son rayon d’action. Pas plus de cinq kilomètres car cela fait deux fois qu’il revient à pied, crevaison à l’avant et à l’arrière!! La cueillette des asperges n’est pas chose aisée et les épines s’acharnent sur les pneus d’Alberto.
Souhaitons, que ces mésaventures n’arrivent pas à l’illustre Alberto, lors des différents tours!

Pour être franc avec vous, j’avoue que j’ai pris la plume aujourd’hui car il pleut!! Mais importante différence dehors, il fait treize degrés!!

A suivre……………….



28/02/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres