LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

UN PETIT TOUR DANS LE MORVAN

 

 

 

 

Avec une arrière saison bien ensoleillée, nous avons pris la route sans but bien précis, avec seules contraintes, des obligations en milieu de novembre.

 

Lors d’un précédant voyage, un ami m’avait fait découvrir une superbe auberge à Nitry , pas très loin d’Auxerre. Je prenais donc la décision de faire une surprise à mon épouse.

 

Mon GPS m’indiquait par autoroute, arrivée à dix huit heures, trop tôt pour diner, la décision est donc prise de musarder par les routes nationales.

 

Cela devient vite une sinécure, avec ces traversées de villages à cinquante et parfois trente kilomètres heure et en prime, les gendarmes couchés ou à l’agachons avec leur caméscope, si bien que la conduite devient de plus en plus stressante. Constatant, les kilomètres restant à parcourir vers les dix sept heures de l’après midi, direction l’autoroute car nous y serions arrivés à vingt deux heures!!

 

C’est à l’auberge ’ La Beursaudière ‘ datant du 11e siècle et transformée en prieuré par les moines Bénédictins, un siècle plus tard que ce situait la surprise!

 

 

 

 

 

 

Cuisine gastronomique à l’ancienne et service en costume régional, un très agréable dépaysement. Réservation obligatoire surtout le vendredi, mais en demandant si l’on pouvait rester sur le grand parking pour y passer la nuit, ils se sont sentis obligés de nourrir des naufragés!!

 

Lorsque nous sommes sortis, le parking était bien rempli comme les deux salles du restaurant. Au matin nous avons parlementé avec Fanfan ,le responsable du potager, qui cueillait avec amour les aromates qui seront intégrés aux mets.

 

 

 

Ce qui s‘appelle joindre l’agréable à l’utile en vous conseillant une nouvelle aire de CC.!! Pas gratuite, sans vidange, mais à un prix raisonnable, un vrai régal.

 

 

 

Moteur en route pour une nouvelle aventure. Vers dix heures, nous avons trouvé un emplacement pour nous installer afin de voir le match France Galles. En milieu de deuxième mi-temps le poste de tv. et la parabole étaient repliés promptement et nous reprenions la route complètement écœuré du spectacle donné par Les Français.

 

Plus tard, nous apprenions que nous étions qualifiés pour la finale!! Nous n’avons pas sorti le drapeau, mais pensé aux pauvres adversaires malheureux. Si cela avait été l’inverse, je pense que nous aurions été moins flair play!!

 



19/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres