LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

TOUR DE FRANCE 2012

TOUR DE FRANCE 2012

Comme prévu, nous avons voulu visiter la citadelle de Besançon. Cette ville est dans un tel chantier que nous y avons renoncé, nous contentant de la prendre en photo de loin. En effet, non seulement en tant qu’étape du Tour de France, ce qui implique de nombreux aménagements et qui plus est, la ville se dotant d’un tramway, nous avons fait des tours et des contours…..
Déviations sur déviations si bien que le GPS s’est affolé!!
Nous avons donc pris la décision de quitter la ville et de prendre place en attendant le jour J.

La bonne place.
Trouver une place avec un grand CC. sur des routes étroites et pentues n’est pas chose facile. Trois critères à réunir : sol plus ou moins plat, pas d’arbres ni de bâtisses pour la parabole, sinon pas de PBLV (cause de divorce, reconnue auprès des tribunaux!) pas de suivi de l’étape du tour et surtout pas de nouvelles de nos chers hommes politiques, ce qui est inconcevable!! Et enfin cerise sur le gâteau, de l’eau à proximité!!

Hé bien nous avons trouvé, et réuni ces trois éléments!! Sur le parking du cimetière, d’Abbans/dessus point culminant de l’étape CLM. : Arc-et-Senans/Besançon.


Collector !

 

Longue attente!
Dimanche, nous avons essuyé un orage de nuit impressionnant. Cela a permis de balayer les nuages. Nous sommes maintenant en compagnie d’autres CC. qui ont réussi à se caser. D’autres font des allées venues sur la route pour  trouver une hypothétique place. Il n’y en aura pas pour tout le monde, sans compter ceux qui seront délogés par la gendarmerie, pour raisons de sécurité.
Le soleil brille maintenant, une autre épreuve nous attend, le grand prix de « Formule un » en Grande-Bretagne, où samedi, le circuit ressemblait à une piscine!!
Vous admettrez que la retraite n’est pas toujours facile à vivre!!

La course contre la montre.
Les premiers coureurs sont passés  devant une foule dispersée et  qui est devenue très dense aux fils des heures, sous un beau soleil,  rendant  les encouragements plus vifs.

Impressionnants, de voir ces athlètes avaler ces montées avec un grand développement bien en ligne sans déhanchement, comme si leur vélo était propulsé par un moteur électrique, comme celui supposé, celui de Cancellara, en juin 2010 !!


Di Gregorio, ça dernière course !

 

Sans commentaire!

 

Chavanel.

 

B. Wiggins

 

Une fois, le maillot jaune passé et la voiture balai, tout le monde aux CC. pour  suivre la fin de l’épreuve sur le petit écran.         

Comme d’habitude, il y en a toujours un  plus malin que les autres. Un CC. arrivé tard le soir et nous ayant offert gracieusement un concert de groupe électrogène!! Il s’est singularisé en voulant repartir le premier, au risque d’accrocher les véhicules garés. Les barrières et les gendarmes ont mis fin à ses velléités!!


Nous avons repris ensuite la route une fois ouverte, pour constater l’impressionnante armada de CC. et    surtout la propreté des lieux grâce aux sacs poubelles dressés tout les cinquante mètres, par les organisateurs et remplis par les spectateurs. Comme nous repartions à l’opposé de Besançon, tout s’est bien déroulé et nous avons passé la nuit sur la superbe aire de CC. à Orgelet, dans le Jura, sans avoir eu, mal aux yeux!!

 

Aire D'Orgelet



11/07/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres