LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

SEPTEMBRE 2016 EN ITALIE. (suite)

 

Ce mois de septembre 2016, comptera dans les anales de nos voyages en Camping car.

En effet après beaucoup de surprises et d’émotions, avec  toutes ces agapes méditerranéennes, mon épouse désire profiter  du temps exceptionnel pour aller à Rome !

Ayant fréquenté, une institution religieuse lors de son adolescence, c’est peut être une façon de se ressourcer dans la ville éternelle ? 

De mon côté, j’aimerais bien visiter Florence, dont tout les récits et photos, ont attisé ma curiosité !

En route pour l’Italie.

 

Florence (en italien : Firenze, est la huitième ville d'Italie par sa populationcapitale de la région de Toscane et siège de la ville métropolitaine de Florence.

Berceau de la Renaissance en Italie, capitale du Royaume d'Italie entre 1865 et 1870, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, Florence présente une richesse artistique exceptionnelle (églisesmuséespalais), et est devenue un grand centre touristique.

Au début du xive siècle, Florence expérimente, tout comme les autres villes d'Italie, les seigneuries personnelles : Charles de Calabre la gouverne en 1323, suivi par le duc d'Athènes en 1343. Florence connaît une véritable crise au milieu du xive siècle : révolte du peuple, faillite des Peruzzi (grande banque) en 1343. La peste noire fait disparaître la moitié de la population de la ville en 1348.

 

La ville est ensuite dominée par différents clans qui se disputent le pouvoir. En 1434, ce sont les Médicis qui deviennent maîtres de la ville. Puis, à leur chute, nombre de grandes familles s'exilent en France et y font fortune. Les Gadagne quittent Florence vers la fin du xve siècle, et détiennent la première place des banques lyonnaises, tandis qu'Albisse Del Bene, un autre banquier florentin, contrôle la levée des impôts dans toutes les régions de France.

En 1569, Florence devient la capitale du grand-duché de Toscane.

Florence a été le chef-lieu de l'Arno, département français créé le 25 mai 1808, à la suite de l'annexion du royaume d'Étrurie à l'Empire français par les troupes napoléoniennes. La ville connait ensuite une période de lent déclin jusqu'en 1865, date à laquelle elle devient capitale du Royaume d'Italie. Elle perd ce statut en 1870, au profit de Rome.

Le 6 novembre 1966, l'Arno inonde une grande partie du centre-ville, endommageant de nombreux chefs-d'œuvre. Un grand mouvement de solidarité internationale naît à la suite de cet évènement et mobilise des milliers de volontaires, surnommés Les anges de la boue. (sources:Wikipédia)

 

 

Nous arrivons à dix sept heures trente, c’est super !! Nous recherchons le camping près de la place Michel Angelo, mais impossible à trouver, après de multiple demi-tour, nous trouvons porte close !! Faire marche arrière sur une voie aussi fréquentée c’est un peu jouer à la roulette R..

Mais les Florentins, sont sympas et nous pouvons sortir de ce piège. Je téléphone au camping International, et inscrit son adresse sur le GPS, ce qui correspond au niveau kilométrage annoncé par la personne !

 

Nous nous retrouvons au centre de Florence en zone piétonne, sous les regards inquiets des piétons !! Nous sommes bien dans la rue, mais je n’ai pas mis le nom de la bourgade !! Nouveau départ, nous passons devant une place qui fait office de parking, où sont gérés des CC. Entrée en catastrophe d'un coup de volant. Mais là encore une surprise, impossible de faire sortir le ticket de la borne ? Un camping cariste français vient à notre secours, mais constate la même chose ! Re, marche arrière, délicate et enfin nous trouvons le camping, qui n’a que le nom d’International, il est vingt heure trente !! Départ tôt le matin pour l'aire de CC et il y a des tickets dans la borne du parking!!

Avec, un arrêt de bus, juste en face qui nous conduit au Dôme, que nous avions pu admirer  la veille du haut de la place Michel Angelo.

On se sent tout petit, émerveillé, devant de tels monuments si raffinés. Une file d’attente interminable, ou il faut patienter une heure et demi, pour visiter !! C’est trop pour moi !!

 

Nous avons constaté, une présence accrue des militaires et carabiniers, avec parfois passage au scanner des sacs !

Nous déambulons, de monuments en monuments, tant et si bien que l’appareil photo de Nicole rend l’âme, tout comme mes doigts de pieds. Retour par bus au camping car !

 

A bientôt pour la visite de Rome !

 

 

 



07/10/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres