LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

RETOUR AU FOYER

 

Nous voici de retour au foyer, après plus trois mille cinq cents kilomètres sur les routes françaises. Nous avons pu profiter d’une température printanière en cette fin octobre et début novembre. Beaucoup de CC. rencontrés, la météo et les vacances scolaires expliquent peut être cela. 

 

Depuis notre arrivée, les cieux se sont déchainés, là où nous étions dernièrement.

 

Nous avons été contraints à plusieurs reprises de stationner sur des aires très fréquentées en raison de la fermeture des campings, des interdictions municipales ou tout simplement du manque de place.

 

Hé bien, nous avons été agréablement surpris par ces endroits souvent décriés sur le

net !  Les espaces entre les CC. restent confortables, le silence est de mise, chacun s’occupe  de ses affaires et pas de son voisin.

Ceux qui sont à plusieurs se mettent tête bêche en se resserrant un peu et installent une table, entre les deux pour se rassembler aux heures des repas. 

 

L'Aire de Cap Breton

 

Comme exemple : l’aire de Cap Breton, elle est prévue pour cent trente CC. Il y a deux aires de services aux extrémités, des prises électriques pour tous les emplacements, des WC Decaux à lavage automatique L’océan est derrière la dune, et tout cela, pour sept euros les vingt-quatre heures. De plus,  le boulanger passe le matin !

Pas de quoi regretter les campings.

 

La remontée vers la maison a été faite par un itinéraire que nous avons déjà emprunté :

  • Andernos les bains et son aire au port des ostréiculteurs, avec bien sûr le plat d’huitre obligatoire !

  •  Blaye, sous la citadelle avec une bonne Côte.
  • Ensuite Rochefort, stationnement au port, à côté de la Corderie Royale, d’où sera mise à l’eau au début de juillet prochain la coque de l’HERMIONE, la frégate de la
    liberté. Nous pensons être sur place pour cet événement, en l’absence du tour
    de France, sur tout l’Ouest du pays.

 

LE COQ RUGBYMAN TOULOUSAIN


En raison des prévisions météorologique, nous décidons de rentrer et bien nous en a pris.

 

Pour conclure, trois semaines très agréables sans problèmes particuliers :

  •  Pas de vol de Carte de Crédit, pas de perte de marche pied.
  • Quelques fantaisies de notre GPS, qui nous ont conduits sur des routes peu adaptées au gabarit.
  • Le plaisir de s’adapter aux subtilités du pointage de la parabole sur le satellite
    Astra, en numérique.
  • Pesage en règle du CC. sur la D 824 sans problème, grâce aux 10% de tolérance.
  • Agrément de l’ensemble de notre CC. avec un plus pour la conduite, grâce au  régulateur de vitesse.
  • Le CC. vient de subir un toilettage en règle inter/extérieur, bien mérité.
  • Il va faire une cure d’amaigrissement en déposant le matériel inutile, pour notre
    prochain voyage, qui chevauchera décembre et janvier.
  • Un seul regret, que les lecteurs de ces lignes, mis à part ma sœur, ne commentent
    pas plus ces articles, ce qui nous permettrait d’affiner notre style et de postuler au prochain grand prix littéraire, pourquoi pas le «  Goncourt » !


07/11/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres