LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

De ROCAMADOUR à la Dune du PILAT

Fidèles à nos habitudes, nous ne sommes pas arrivés comme prévu, le soir à Arcachon! C'est agréable la liberté!

Nous n'avons pu résister à nous rendre à Rocamadour, pour la énième fois. Village toujours aussi impressionnant, sur son rocher avec en prime, avec une bonne lumière. Nous sommes arrivés par la très petite route en face de la façade construite à flan de montagne, un vrai régal pour les images.

Comme nous n'étions pas loin de Padirac, nous nous sommes engouffrés vers cette destination voisine. Comme beaucoup de lieux touristiques à cette époque de l'année, il était fermé. Nous avons quand même pu photographier l'entrée du gouffre!

C'est du reste la même chose pour les campings qui n'ouvrent pour la plupart qu'en avril. Les aires de CC. ne permettent pas assez souvent de faire le plein d'eau, en raison de leur mise hors gel.

Pour palier à cette grande déception de n'avoir pas vu la crotte, pardon le gouffre, nous avons décidé de noyer notre déception à Saint Emillion!!

Vous en voulez des vignes!!S'ils pouvaient, ils en planteraient au milieu de la route pour remplacer les bandes blanches!

En centre village, une exposition vente des crus du cru, où il faut avoir le chéquier bien rempli!

Las bas, toutes les maisons sont des châteaux!! Par contre il y en a quelques unes de splendides. Que de nom enchanteurs, qui au fur et à mesure que l'on sillonne le vignoble, le palais se dessèche.

Sur l'aire, mais sans les paroles, nous avons tirebouchonner un château Saint Gorges, qui descendait très bien dans la gorge!

Après une nuit bien sage, retour au bord de la mer, à Andernos les bains où nous avons passé une agréable journée sur le parc ostréicole et là bien sûr nous nous sommes sentis obligé de faire travailler le commerce!

Le lendemain, c'est-à-dire le dix, Nicole veut commencer une formation d'alpiniste. Diamant et moi attendrons avec ses chaussures à la main que madame crapahute dans la Dune du Pilat.

Soirée étape au camping d'Arcachon, après avoir musardé sur le port et admiré le quartier Hiver, avec ses magnifiques maisons du siècle dernier.

Nous avons été réveillé par l'annonce à la radio de la catastrophe au Japon et nous nous sommes arrêtés vers treize heures à Blaye dans la citadelle afin d'avoir les dernières nouvelles et des images télévisées, terrifiantes.

Nous dormirons au bord de l'estuaire de la Gironde au pied de cette splendide réalisation de notre grand architecte militaire français, qu'était Vauban.



11/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres