LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

TROIS AGRÉABLES MOIS EN ESPAGNE / 2018

Hé! Oui, tout a une fin, en effet nous avons passé pour la première fois trois mois en dehors de notre domicile. Nous aurions pu, vu les prévisions métrologiques en Bretagne, prolonger de quelques semaines, mais la réglementation des assurances concernant l'habitat n'est plus valable après plus de quatre vingt dix jours d'absence !!

 

Pas moins de quatre anniversaires ont été fêtés comme il se doit dignement, au restaurant du camping Ferrer.

Pour continuer dans les festivités, nous avons arrosé la nouvelle voiture de Christian et Marie Christine au restaurant sur le port de Castellon.

 

Pour ceux qui suivent nos séjours, nous avons eu  les Doudou venus passés trois semaines, ce qui est exceptionnel ! Ensuite, André et Éliane pendant quinze jours dans un bungalow du camping. Nous avons visité ensemble la région grâce à leur véhicule et profité abondamment de l'art culinaire de la Sœurette.

 

La dernière semaine, nous avons eu la surprise de la venue des frangins : Philippe et Laurent arrivant ensemble, l'un de Haute Savoie et l'autre de Finlande ! Nos amis, Christian et Marie Christine, leur ont offert généreusement l’hospitalité.

 

Tous les repas du déjeuner était servis dehors, au soleil et même à la fin sous le store du CC. avec trente huit degrés !!

 

Ils en ont profité un maximum du soleil, Laurent s'est éclaté en skateboard. Philippe lui, prenait le soleil et un an de plus et repartait un jour en avance sur son frère. Un vrai plaisir de les voir ainsi pleinement décontractés.

 

 

Avec l'aide de Laurent, remballage de tout ce qui avaient été installé depuis trois mois. Le soir nous dînions chez nos amis avant le départ tôt le matin pour aller faire le plein de GO à 1,07 euros + une bonbonne de gaz à treize euros quatre vingt ! (Je sais que ça va vous plaire!!). Ensuite, nous avons accompagné Laurent tout bronzé, à l'aéroport de Barcelone.

 

Ici en Espagne, les fêtes de Pâques sont célébrées avec ferveur, mais pas trop pour les chocolatiers ? Aucune friandises dans les commerces en rapport avec les Pâques.

Par contre le camping s'est remplis en quelques jours de caravanes locales avec tapis de sol sur toutes les parcelles, auvents, antennes tv extérieures, cages à oiseaux et animaux domestiques. Tout ça pour huit jours ! Inutile de dire que cela était très animé avec une multitude d'enfants braillants, toutefois sans arriver à couvrir les conversations parentales dignes de ténors.

 

 

Le retour sur la route se passait sans encombre, avec chute de neige à Vielha. Par contre nous avons été stupéfaits par le manque d'eau de l'énorme lac à l'entour. L'Espagne souffre déjà d'une cruelle sécheresse, l'été sera difficile à passer avec une alimentation hydrique défaillante .

 

 

Le soir, arrêt au Super U de Montréjeau, sur les conseils avertis de Christian et le lendemain, Agen, Bordeaux, Nantes par autoroute car les changements fantaisistes des limitations de vitesse qui plus sont en désaccord avec le GPS ont eu raison de ma patience, pourtant légendaire !!!

 

Bien avant Nantes comme il se doit, la pluie nous a accompagnés jusque chez les Doudou, qui nous invitaient à dîner chez eux.

 

 

Chez nous, pas de découvertes catastrophiques. Remise en marche du chauffage, la terre est gorgée d'eau, les intempéries continuent, impossible de tondre et de planter quoi que ce soit. Ce n'est pas l'envie de retourner plus au Sud qui nous manque !

Nous projetons de prolonger notre prochain séjour dans ce pays très accueillant de quelques mois, si nos santés le permettent.

 

 

Quelques avatars.

 

  1. Alors que nous avions des convives de marques invités à notre table, les préparatifs allant bon train, côtes de bœuf et frites en quantité pour des amateurs !

  2. Il est douze vingt, la friteuse refuse de s'allumer !! Je pense tout de suite à ce pauvre Vatel, quel déshonneur, par chance en face du camping une Ferreteria ( Quincaillerie). Je fonce à grands pas car ils ferment à douze heures trente. Je suis sauvé, en cinq minutes l'affaire est faite et les convives ravis !

  3. En pleine nuit, je suis intrigué par un voyant inhabituel sur le réfrigérateur, il est passé sur le gaz ? Donc plus de courant, je sorts en slip et vérifie au coffret, situé sur la parcelle d'à côté, tout est enclenché ?

  4. Après diverses recherches c'est le disjoncteur thermique de l'enrouleur automatique qui est HS. Heureusement j'ai quelques fournitures de rechanges et la décision est prise de couper le fil au plus court et de mettre une prise femelle ! Tout est dans l'ordre je peux aller me recoucher. Heureusement que ma voisine ne s'est pas levée en même temps que lorsque j'étais en caleçon derrière, sa caravane !! En ces périodes de harcèlements sexuels, j'aurais pu fini le séjour à l'hombre !

  5. La porte de la cellule ne se ferme plus automatiquement, démontage de l'ensemble des caches et c'est un minuscule ressort qui est cassé, la Ferretaria d'en face est fermée, c'est vendredi Saint.

  6. Je suis sauvé, car le Mercado Chinois lui est ouvert, je trouve des ressorts dont je modifie l'un et le tour est joué, remontage des caches et je la ferme... la porte.


14/04/2018
16 Poster un commentaire