LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

A NOUS TANGER MED ...........


Après l’achat des billets chez Gutierrez, auprès d’une jeune femme, qui serait mieux à la réception des « Baumettes », le patron nous a remis le cake et le cidre.
C’est toujours avec un grand plaisir, que nous retrouvons la terre du Maroc, sans pour cela embrasser le sol.


Le débarquement s‘effectue au nouveau port «Tanger Med », situé à plus de cinquante kilomètres à l’est de la ville. Les fiches de police sont enregistrées à bord, pendant la courte traversée d’une heure trente.
Le passage en douane est par contre, encore plus folklorique qu’avant. En effet, avant les véhicules étaient mis en file, maintenant ils sont dispatchés dans tous les sens. Cela provoque une pagaille indescriptible, avec des allées et venues dans tous les sens. Nous assistons à des tractations verbales improductives,  pour solliciter le bon vouloir de ces hommes en bleu, qui donnent le sésame pour introduire votre véhicule dans le pays. Pour nous plus d‘une heure! Il faut dire que nous étions les seuls Français et le seul CC.
Une autoroute toute aussi récente, que le port inauguré en juillet 2010, et une aire de services quelques trente kilomètres plus loin nous ont permis de faire un plein de carburant jouissif, avec un GO à 0,734 euros et d’y passer la nuit en compagnie d’un camion-frigo, dont le moteur que se met en route environ toute les trente minutes.
Le lendemain, achat à Marjane de Kenitra, d’une clé INWI 3G, l’équivalent  de notre Everywhere, mais à 40 euros illimité pour 67 jours!! Ceux qui utilise la française, apprécieront, à quelle point on nous prend pour des sots!! En plus, cette clé est fabriquée par Alcatel, mais surement pas en France.
Le soir, nous avons très bien dormi, dans un camping « La Plage » situé  en bord de mer à Medhia. Camping en pleine déconfiture, très bien décrit par l’indispensable Guide ‘Camping du Maroc’, d’Emile Verhooste.


Quel dommage, de laisser à l’abandon un tel établissement. Nous avons découvert encore mieux, façon de parler!!
Depuis que nous venons au Maroc, nous essayons de  prendre des routes différentes. Cette année, aucun itinéraire défini, sans stress et sans mettre la pédale dans le coin, nous nous laissons aller vers le sud, s’en savoir où nous serons le soir. Avec le guide des campings et bivouacs, nous ne prenons pas de risque pour dormir. Après Dar Bouzza, le camping « Hawaï » où nous avons fait demi tour .

Pas un seul CC à l’horizon et un état de délabrement dangereux.
Nous devions être attendus. Sur la 320, tous les deux cents mètres un gendarme, ganté de blanc, et ce pendant de  très nombreux kilomètres. Ils savent accueillir  les étrangers!
Nous avons vu un accident entre un grand taxi et un camion. Ceci dit, il n’y a vraiment pas beaucoup d’accidents au vu du style de conduite suicidaire de la majorité des conducteurs, même devant les forces de l’ordre, qui restent  stoïques.


Les contrôles routiers me semblent plus nombreux que les autres années. Par contre nous avons trouvé une amélioration concernant la propreté dans certaines villes, dans d’autres de grosses poubelles, regorgent d’ordures en attendant d’être vidées!!
Les pluies de janvier, donnent des terres verdoyantes du plus belle effet, de plus cela aide bien les nombreux cultivateurs. Ici l’eau est rare ou très chère.


Nous nous sommes arrêtés à El Jadida, étape incontournable. Un « spécialiste » , vous cuisine de superbes et délicieuses araignées de mer et propose du poisson encore vivant.

J‘en renierai presque la côte de bœuf!!





27/01/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres