LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

ITALIE


ROME, pour terminer ce mois de septembre 2016

Après la magnificence de Florence, nous prenons la route vers Rome, notre GPS se sent mieux à l’étranger et nous conduit sans encombre, au lieu programmé, c'est-à-dire  Ostiense !

 

Départ neuf heures,  c'est-à-dire aux aurores  pour découvrir cette ville mythique. Le métro n’est pas très loin, nous nous engouffrons dans ses  longs couloirs et ho surprise!

 

A la sortie Basilic San Paolo, des personnes sont allongées sur des civières, ce n’est pas un exercice, mais des piétons renversés par un véhicule !! Ca commence bien !

 

 

 

La visite de la basilique, se fait après passage des sacs au, scanner, je garde dehors, notre chien d’attaque, qui ne manque pas de sauter sur tous les chiens qui eux ne sont pas attachés !!

Retour au métro, pour le Colisée.

Là, on reste scotché par le gigantisme de l’ouvrage! On en fait le tour en admirant tous les édifices environnants. (Pour avoir un aperçu des photos, mettre en plein écran)

C’est l’heure de faire une pose  pour se restaurer, pizza oblige! Ensuite nous arpentons les longs murs du musée du Vatican et  découvrons la place Saint Pierre et le Vatican noirs de monde, et sous une forte chaleur.

 

Après quoi, nous montons dans un bus, pour arriver à la Place de Venise et son Palais, tout autour des vestiges archéologiques, un peu comme partout dans Rome. Ils y sont légions.

 

Nicole, veut absolument voir la fontaine de Trevi, dite des amoureux. Malgré mes réticences, nous cherchons l’ombre pour  marcher dans  les rues  pavées par les romains et nous découvrons enfin cet endroit, devenu très célèbre grâce à la Dolce Vita de Fellini.

Je me réfugie, sur les marches de l’église de la place, afin de pouvoir faire quelques photos. Il y a une telle foule, que l’on serait tenté de faire un rapprochement avec les photos prisent à la Mecque !!

 

Nous retournons à la gare des bus et cherchons comment retrouver notre parking ?

Bus et métros bondés, nous permettent de retrouver vers vingt et une heure et après  14470 pas réalisés comme indiqué par ma montre !!

Malgré la fatigue, nous sommes contents de cette journée extraordinaire, pleine d’images qu’il faudra décanter les jours suivants. Le lendemain visite du port de Rome.

 

RETOUR PAR LE PIEMONT.

 

Arrêt, le soir à Lucca  sur une aire. Lucca (Lucques) est un bijou caché dans les terres toscanes. La ville a parfaitement conservé sa structure médiévale : murailles de briques rouges, bastions, ruelles, palais. Petite et courte visite.

 

 

Le lendemain nous sommes à Orsara Bormida, chez René, un ami de 40 ans. 

L’accueil est chaleureux, mais les ans pèsent de plus en plus et c’est un peu démoralisant. Mais c’est la vie, dira-t-on ! Heureusement, ils ont dans leurs gènes, le respect de la famille et les enfants assistent normalement, les anciens.

 

Nous continuons, notre remontée en rendant visite au dessus de Turin à des cousins d’André, mon beau frère. Nous les connaissons bien, pour avoir séjourné ensemble en Espagne.

Nous avons beaucoup d’affinités avec ces personnes, qui nous reçoivent avec un plaisir ressenti  ce qui est émouvant.

Le soir, nous sommes onze à table, une réunion improvisée qui leur semble normale. Ils ont un sens de l’amitié exponentiel. Ces personnes s’occupent d’un foyer pour les anciens du village avec dévouement, c'est tout à fait normal pour eux, sans se poser de question. Ils organisent des festivités tout au long de l’année et tout cela avec simplicité,  bénévolement.

 

Une géniale soirée, concoctée par la maîtresse des lieux, Antoinette. Comme ma Sœurette, c'est une experte en cuisine.  Un grand moment de convivialité, avec Andréa et sa famille.

Un grand merci pour ces supers moments, à Alberto pour son accueil.

 

 

 

Poncin et Vierzon sont nos deux  dernières étapes de chacune 490 kilomètres, pour retrouver notre logis, où le travail ne manquera pas dans les jours à venir.

 

 DSC_1665.JPG

 

En effet, il y a de quoi faire !


08/10/2016
9 Poster un commentaire