LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

FEVRIER 2015 EN ESPAGNE

Copie de image.jpg

DSC_0707R.jpg

PENISCOLA

Nous nous sommes arrêtés le dix sept janvier, pour y faire les services grâce à la formule ’Stop and GO’ et fin février, nous sommes toujours là ! Il faut croire que nous y sommes bien!

Nous avons tout sur place ou dans les environs, il faut dire que la moto améliore bien les déplacements et la découverte des alentours.

BENICARLO
Commune de la province de Castellon, dans la communauté Valencienne avec vingt sept mille habitants, voisine de Vinaros , Colig et Péniscola.

Au paravent grande productrice de vin le ’VINO CARLO’ constituait la plus grande richesse de la cité. La catastrophe du phylloxéra, anéantissait toutes les vignes de la zone et mettait fin à cette culture.

Maintenant les exploitations agricoles sont nombreuses et surtout pour la production de l’artichaut qui bénéficie d ‘une ‘Dénomination d’Origine’. Ce grand chardon apparait dans l’écu de la cité de Bénicarlo ce qui prouve l’importance de ce produit déjà dans l’antiquité.

ARTICHAUT.jpg

Comme la majorité des villes sur le littoral, des immeubles gigantesques ont été construits en front de mer et attendent la belle saison pour que les volets fermés s’ouvrent comme des pétales de fleurs !
Le grand port , lui aussi, attend la belle saison, seul le marché du mercredi donne un peu d’animation avec pour produits : vêtements et chaussures à tout les prix et pour tout les gouts et c’est tout !!

SAINT VALENTIN
C’est une des meilleurs fêtes pour les fleuristes! Nous l’avons fêté comme il se doit avec une zarzuela préparée par le restaurateur du camping. Nous avons fini tout le jus, sous l’œil interrogatif du chef, qui est venu nous retirer le plat vide avant que nous lui fassions sa fête !!

21 FEVRIER
En ce jour, je me sens un peu moins seul, en effet Nicole m’a rejoint dans ma dizaine d’âge. Nous avons fêté cela, en compagnie Maly notre sympathique voisine. Ce n’était pas la journée de la faim!!
Ensuite, la sieste était la bien venue!!

Nous attendons, l’arrivée de nos fidèles compagnons camping caristes, les Doudou que tout nos lecteurs connaissent. Ils sont sur la route en ce moment avec des conditions météo peu favorables.
Nous allons donc continuer ainsi le régime et attendant la venue de la sœurette. A ce propos, la maire de Péniscola se nomme André Martinez, j’attends avec impatience de découvrir si mon beau frère m’a fait des cachoteries !!

ACCESSOIRE
Je suis sûr que certains vont aimer cet accessoire confectionné par mes soins, après l’avoir vu sur une revue de CC. Inventé par un camping cariste, qui devait être las, de se tremper en restant appuyé sur les robinets prestos.

IMG_3014.jpg

IMG_3009.jpg

ARBRES ET FLEURS DE NICOLE

A suivre…………….


22/02/2015 6 Poster un commentaire

FIN JANVIER 2015 EN ESPAGNE

Aujourd’hui, il a fait une averse qui fait beaucoup de bien à la nature desséchée. Nous arrivons à la fin du mois de janvier cela fait vingt jours que nous avons quitté la Bretagne, qui commençait à donner des signes hivernaux.

Afin de mettre fin à vos angoisses, concernant l’accessoire perdu ou plutôt oublié sur une piste d’une station service, je vais tout vous dire : En effet, nous avons échangé notre bouteille de gaz espagnol vide, pour 16 euros, oui vous avez bien lu!
Bien garé le long du trottoir pour ne pas gêner la distribution à la pompe, j’ai pris la « Chariote » pour prendre la nouvelle bouteille qui était éloignée du CC. Je n’ai pas voulu prendre le risque vu le poids de l’ensemble de monter avec la bouteille sur le trottoir. J’ai donc pris la bouteille seule et mis en place dans le logement prévu pour cela.

cHARIOTTE.jpg

La chariote, tant appréciée!

Comme vous le savez surement les retraités sont souvent pressés, on ne sait pourquoi, mais c’est comme cela! La chariote est donc restée derrière le CC. Ce n’est que deux jours plus tard que je m’en suis aperçu!! Je ne sais pas, si la remorque est passée dessus, mais le résultat est là!
J’étais très attaché à cet accessoire, qui avait parcouru tant de kilomètres et dont les roues commençaient à donner des signes de fatigue! C’est le cœur déchiré que j’ai pris la décision d’en acheter une autre, qui elle aussi a déjà son histoire.

Lors de notre retour de l’hôpital de Vinaros, nous nous sommes arrêtés dans un centre commercial. J’ai acheté la nouvelle chariote toute emballée dans un beau plastique. Ma femme toujours suspicieuse me dit « tu as vérifié s’il y a les roues? Tu sauras les monter ?» Je haussais les épaules en me disant, il n’y a qu’une femme pour poser des questions, comme ça.
Le temps passait et je me demandais si elle  achetait un magasin , elle aime bien y traînasser. Je décidais donc de tuer le temps en montant mon nouvel et bel achat.
Hé bien oui ! Il n’y avait qu’une roue!! La vendeuse du magasin me l’échangeait en me présentant ses excuses et je terminais le montage en rigolant tout seul. Je n’ai pas pu garder ce secret, bien longtemps et le petit sourire narquois c’est ajouté à mon bonheur!

CHARIOTTE1.jpg
Elle n'est pas belle ma nouvelle chariote?


Dans cet article pas beaucoup de photos, mais des constatations personnelles.

Il vaut mieux être bon bricoleur pour entretenir son Camping  car
Avant notre départ pour les grandes aventures de cette nouvelle année 2015, révision du CC. et plus particulièrement de la plaque gaz   dont l’allumage par le pièzo, fonctionnait de façon aléatoire était nécessaire. Donc, démontage de la bougie d’allumage dont la porcelaine était fendue, et prise de photographie acrobatique du type de plaque située dessous.
Avec tout cela, recherche chez tout les concessionnaires de CC. situés sur la RN12 aux alentours d’Yffiniac. Seulement deux, ont pris le temps de rechercher la dite pièce sur le catalogue de la marque. Les autres à la vue du modèle, (‘j’en ai pas‘!)  ou bien, ‘c’est quoi ça’ ?

BOUGIE.jpg

Bougie d'allumage ou électrode.

Trois heures après le début de mes  pérégrinations, le magasinier de ‘Bonjour Caravaning, après recherche,  téléphonait à la concession à Orgères, là où j’avais acheté le CC. Ils en avaient une!
Je faisais cent soixante kilomètres A/R, la pièce n’étais pas exactement la même, mais après une modification maison, elle remplissait son rôle parfaitement.

J’avais déjà eu ce genre de différent avec un problème de passe-toit du tube de la parabole satellite. Pièce en plastique cassée ne faisant plus office d’étanchéité. Demande au service après vente toujours dans la même zone précitée, la secrétaire va consulter le chef d’atelier et revient en me disant la pièce n’est pas  vendue à part. Il faut tout changer !! Combien ça coute ? 800 euros!!
Je téléphone donc à Orgères au magasinier, qui me dit nous en changeons deux à trois par mois!! Résultat A/R et 24 euros la pièce!!

Par contre pour vendre,  là pas de problème jusqu’à la signature du contrat !! Ensuite c’est une autre aventure, car un camping car est assemblé avec beaucoup d’éléments, de fabricants  différents, et  à chaque fois, ce n’est pas la responsabilité du vendeur,  mais celle du fabriquant qui est incriminé!!
Cela devient souvent un casse tête ……………Je ne dirais pas nom du pays car maintenant tout vient de chez eux!!
Il est dommage, que la grande majorité des concessionnaires  ne soient pas des camping caristes pratiquants, ils pourraient conseiller à bon escient,  les clients.

Vélos électriques.
Nous constatons depuis notre départ, une nette augmentation de l’utilisation  par les camping caristes français et étrangers de vélos électriques en tout genres. Il semble que cela apporte véritablement une aide à l’effort dans les montées. Les prix semblent eux aussi avoir baissés ce qui explique peut être aussi cet engouement.

De plus en plus de moyens pour se déplacer en ville ou pour visiter, sont utilisés. Soit , scooter , moto ou voiturette tractée  par  un triangle, ce qui est  pourtant est interdit en Europe.

L’Europe et la santé !
Nous sommes en Europe, mais il faut constater que chaque pays garde jalousement ses prérogatives !
Ayant une ordonnance de mon médecin traitant Français afin de faire une analyse de sang périodique. Quelle aventure en Espagne !
Je vais résumer : Demande à l’accueil du camping où faire une prise de sang. Nous trouvons vite l’endroit, marqué d’une croix rouge à coté du port de Péniscola. Là, Présentation de l’ordonnance française et la carte européenne d’assurance maladie.
Ce n’est pas possible car il faut un papier du médecin, on nous donne aimablement un petit papier avec l’adresse où nous pouvons faire le nécessaire à Bénicarlo. Rendus sur place, nous faisons trois établissements et nous apprenons qu’il faut aller à l’hôpital de Vinaros  à dix huit kilomètres!!
Nous irons demain!
Nous décidons d’y aller en CC. ne sachant pas combien de temps cela va prendre, au vu les difficultés rencontrées et il n’est pas question de laisser  Diamant, toute la journée enfermé.

Grâce au GPS, nous trouvons un grand hôpital en dehors de l’agglomération.
Nous avons fait pratiquement tout les services, sauf la morgue!! Finalement nous avons été renvoyés à Bénicarlo !! J’ai bien failli tomber inanimé par terre pour qu’ils fassent quelque chose. De toute façon, avec la différence de la langue, pas difficile de faire celui qui ne comprend pas!!

Ce matin, rebelote en moto, nous refaisons les trois bâtiments, le personnel nous reconnait et nous conseille de laisser la moto devant leur bureau!!
Là, aux urgences, une personne un peu plus aimable, condescend à prendre les papiers et pendant un quart d’ heure rempli un formulaire, derrière nous la file d’attente grossit et la salle d’attente est pleine! Finalement j’ai une carte à mon nom valable un mois, où je peux aller me faire soigner gratuitement!!

Un panneau sur le mur indique les horaires de réception  des urgences, 9 à 10 heures le matin et le soir de 20 à 21 heures!! Je comprends mieux pourquoi ce manège!!

Nicole, reste en salle d’attente pendant que je prends le soleil dehors. Relativement vite par rapport au monde devant nous, nous sommes reçus par une jeune doctoresse, qui semble ne pas comprendre pourquoi je veux être piqué au bras, ce que  je fais faire une fois par mois en France.

Cette personne nous demande de la suivre et après quelques palabres avec une infirmière, je suis invité à m’assoir  devant un bureau. J’ôte mes vêtements, prêt à me mettre en slip, quand la personne revient avec un petit coffret, elle semple surprise de ma tenue!! Elle sort de sa boîte magique un petit appareil avec des languettes comme celui pour la glycémie et deux minutes après le résultat est  inscrit  et en plus au top !

On comprend mieux le pourquoi de l’état de notre sécurité sociale.
Prise de sang par une infirmière, envoi au laboratoire, résultats envoyé par poste au patient et au docteur, alors qu’en dix minutes l’affaire est réglée.  
En recherchant sur le net, cet appareil n’est autorisé en France que depuis 2008, alors qu’il est en service depuis des lustres, ailleurs!!
On est en droit de se poser des questions?

En Finlande, il m’a été déclaré, nous les étrangers on les renvoie chez eux!! Si nous faisions pareil en France, la sécu. serait surement plus rayonnante.
Heureusement notre belle fille Finlandaise, avait pu mettre de l’huile dans les rouages et l’aventure s’était bien terminée.

A bientôt en février, pour de nouvelles et chaudes aventures……………….


31/01/2015 11 Poster un commentaire

PREMIER VOYAGE EN CC. DE L’ANNEE 2015 (suite)

Une réponse à mon  interrogation de la fin du texte de ce premier voyage de l’année 2015, m’a été donnée quelques jours plus tard.
Ne sachant pas s’il y a un rapport avec mes glissades motocyclistes, qui auraient interpellées les autorités!! nous découvrons que le sol est recouvert d’une bonne épaisseur de sable !!
CAM00407R.jpgDSC_0647R.jpg


Nous sommes toujours à ‘Los Pinos’ à Pénis cola, le camping est très calme, les voisins charmants, il semble que pas mal hésitent à descendre au Maroc, ils restent en Espagne ou vont au Portugal.


DSC_0142R.jpg

Par contre, j’ai omis volontairement, de vous dire que nous avons perdu un accessoire auquel, beaucoup de personnes s’étaient attachées. Nos amis transalpins ne me diront pas le contraire. Par peur de provoquer des larmes, je vous direz de quoi il s’agit plus tard!!

Le temps est toujours aussi ensoleillé mais avec du vent qui nous a obligé à rabattre la parabole, ce qui ne nous a pas permis vendredi soir de regarder si ‘La vie était plus belle’ et samedi si P. Arditi, avait trouvé l’assassin dans les vignes? Du coup nous avons été privé de vin, au repas!

ANNIVERSAIRE
Par ma part, je viens de quitter à grand regret mon année érotique et changé de dizaine!!
Pas drôle mais je ne suis pas le premier! Pour me mettre dans le bain, Nicole a acheté pour fêter cela, un gâteau pour les enfants!! Mais elle a oublié que dans un mois, ce sera son tour!

DSC_0159R.jpg
DSC_0154.JPG

Vu notre grand âge, c’est Diamant qui a pris le commandement de ce que l’on doit faire avec une précision horlogère !! Premier pipi à 7h30, grande promenade à 9h30, à 13h30 après le déjeuner, re-grande promenade, puis, c’est la sieste du petit chien et des patrons, à 17h petit pipi et vers 20h, avant plus belle la Vie, dernière balade de Diamant. Entre les sorties du chien, nous prenons quand même le temps de circuler à moto, et c’est super agréable.
Bref, ici comme à la maison, c’est le mini-mastodonte qui régit tout ou presque!

 

 

 

 




25/01/2015 9 Poster un commentaire

PREMIER VOYAGE EN CC. DE L’ANNEE 2015


Ce voyage en terre Ibérique devenu rituel, devait commencer mi-décembre deux mille quatorze.

Finalement reporté deux fois pour raisons diverses, le onze janvier nous étions sur la route en direction du sud. Les deux premiers jours, sur une route verglacée sur la presque totalité du parcours . Nous nous arrêtons pour la troisième fois sur l’aire d’Alès où les forains démontent les manèges.

 

DSC_0111.JPG

Les Rois en Provence !

 

Le lendemain le rendez vous prévu, prenait fin vers onze heures et  en route. Au premier rond point, un bruit bizarre au freinage offusque nos oreilles?  Arrêt pour constater que côté gauche, les garnitures étaient au bout!! Après plusieurs visites chez des agents Renault, ils me conseillent  le concessionnaire de  Montpellier. Là, surprise côté droit le disque est détruit car  l’étrier est bloqué!! Résultat huit cent euros !!

DSC_0104.JPG

Sans commentaire !

Vu les nombreux cols parcourus, nous pensons que cela aurait pu être pire. L’actualité  dramatique de ces derniers jours, nous fait positiver. Il y a des gens plus malheureux que nous!

ESPAGNE.
Notre séjour commence à Platja d’Aro sur la côte méditerranéenne. Ville balnéaire agréable en  cette saison, avec des températures  de 19°/11° la nuit.
C’est une très belle aire gratuite, où Allemands et Néerlandais en occupent  quatre vingt dix pour cent !! Nous avons compté quatre CC. Français!! C’est une moyenne générale qui se confirme, dans les campings aussi!

DSC_0114.JPG


DSC_0130.JPG

 

DSC_0121R.jpg

 

Des oeuvres d'art !!




Péniscola.
Trois cent soixante kms plus au sud, nous décidons de découvrir un peu plus en profondeur cette station balnéaire qui se situe vingt kilomètres avant notre destination finale Alcossebre.
Première nuit sur un grand parking qui est réservé aux CC. car la police fait dégager tout les CC. stationnés sur le parking du port.
Nous devons faire faire les services et surtout de l’eau. Nous allons donc au premier camping tout proche, pas de problème, vingt six euros !! Avec ou sans passer la nuit!!

DSC_0133.JPG
Camping 'Los Pinos'


Nous prenons donc la route et à quelques kilomètres quelques campings proposent un Stop and Go, nous choisissons le premier ‘Los Pinos’. Petit camping, bien agréable à dix euros tout compris, électricité. Wifi et bien sûr les services!


L’après midi, petit tour en moto pour faire des courses et découvrir le village perché. André, mon beau frère m’avait vaguement parlé de leur visite et de certaines difficultés  en moto!
DSC_0139.JPG
Le haut village : Glissant!


Les rues de ce  magnifique village sont revêtues par des galets aux multiples tailles, posés artistiquement avec de larges pierres de chaque côtés, servant de chemins de roulement . Crées il y a des lustres, la patine due aux intempéries et à la circulation, les ont rendues glissantes à souhait!!
Les pentes sont tellement raides par endroit et tellement  glissantes que nous avons fait une figure artistique en moto, que même Candeloro en aurait été jaloux!!
Nicole a donc fini la visite à pied et moi les chaussures parterre, en première au  ralenti ! Je me demande comment font les gens pour  y marcher les jours de pluies ?

Mon bof, ne m’avait pas menti!!


    


19/01/2015 8 Poster un commentaire

CHALEUR NORMANDE !

 

En cette fin d’octobre 2014, nous avons profité d’un très beau temps avec des températures estivales, pour faire un grand tour en Normandie.

 

Saint Malo.

Quinze jours avant notre départ, nous étions à Saint Malo, où la course du Rhum se préparait ardemment. Nous avions déjeuné en terrasse découverte sous un soleil ardant et à quinze heures des gens faisaient encore la queue, pour se restaurer.

Donc pas question, d’imaginer  de passer ce long weekend en Bretagne.

 

Direction, la Normandie ce qui facilitait la venue, d’amis de la capitale, en fin de semaine.

Départ, après le déjeuné, en compagnie de nos fidèles amis avec qui nous bivouaquons dans un endroit charmant en bord de mer, là où reposent des parents.

 

Le lendemain, arrêt au château de Pirou :

‘ Implanté sur un site viking, le Château fort de Pirou est une forteresse du XIIème siècle. La très vieille légende des oies de Pirou, l’une des plus populaires du Cotentin, prétend rattacher l’origine de ce château fort aux invasions scandinaves.

Un chevalier de Pirou participa à la Conquête de l’Angleterre et reçu un domaine dans le Somerset où sa famille fonda Stoke-Pero. Suite aux sièges de la guerre de Cent Ans, le château fort fut restauré au XVème, XVIIème et XVIIIème siècle.

Depuis 1966, le Château fort de Pirou est en restauration. Sous l’égide de l’Abbé Marcel Lelégard († 1994), la Fondation Abbaye de La Lucerne poursuit la reconstruction du château-fort médiéval.

En son état actuel, le château fort construit sur une île au milieu d’un étang artificiel, conserve dans sa partie la plus ancienne, des remparts du XIIème et du XIVème siècle.’

Le soir, bivouac à Querqueville en bord de mer, où l’armée est omni présente. Ouverture des premières huitres, qui seront  notre fil rouge, tout au long de notre séjour.

Le lendemain, sans drone, nous longeons l’usine de traitement de La Hague, toujours aussi impressionnante,  de part sa protection périphérique.

Nous déjeunons tardivement au Becquet de Tourlaville, avec nos nouveaux venus de la capitale, après avoir musardé sur le sympathique port de pêche, aux parois des quais peu communes !

 

 

En route,  pour le grand parking de la ‘Cité de la Mer’ à Cherbourg’, qui est pratiquement complet car une foire est organisée sous : ‘ L'ancienne gare maritime transatlantique est le plus grand monument français d'Art déco. Elle a été construite par René Levavasseur à partir de 1928, en collaboration avec les ingénieurs Chalos et Fleury, en béton armé, briques claires et pierres de béton imitant le granit. Surnommée Notre-Dame des Queens, en référence aux paquebots de la Cunard Line, elle a été inaugurée le 30 juillet 1933 par le président de la République Albert Lebrun.’

 

Après une nuit calme, nous sommes dans les premiers à commencer la découverte :

On a marché sous la mer afin de nous mettre en condition pour visiter ‘Le Redoutable’ sous-marin atomique.  A lui seul, il vaut le déplacement de l’autre bout de la France. Le seul regret, c’est la communication tout au long de la visite, qui vous oblige à avoir un genre de gros téléphone à porter à l’oreille tout le long de la visite. Pas facile de faire des photos avec une main prise !! Sur le ‘ Flore ‘ que l’on visite à Lorient à la Cité Tabarly, c’est un casque léger bien plus agréable. Il faudrait pouvoir le visiter pendant deux jours pour assimiler quelque peu la complexité de ses entrailles.

 

 

Repas et repos dans les campings cars et visites de l’aquarium et  d’une reconstitution de l’intérieur du Titanic.


Les trois camping cars reprenaient la route pour Barfleur, port de pêche spécialisé pour la moule de mer, que nous dégustions au restaurant. L’air de repos n’était pas très loin et nous rejoignons nos pénates tous porteurs de lampes qui faisait penser  aux naufrageurs !!

Rassurez-vous, le lendemain, pas de bateaux éventrés sur les rochers! Peut être à cause de la météo qui avait copieusement arrosé et venté pendant la nuit.

 

 

Notre périple, prenait fin à Saint Vaast la hougue,  par un grand plat de fruits de mer !!

Les trois cent kilomètres du retour étaient éprouvants, vue les conditions météo parfois dantesques, avec les trombes d’eaux qui nous ont accompagnées sur les trois quarts du retour !!

J’avais une pensée, pour les concurrents de la route du Rhum, qui devait en avoir bien besoin, pour se remonter le moral !!

 

 

 


03/11/2014 10 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :