LES OLIVIER EN VOYAGES

LES OLIVIER EN VOYAGES

JANVIER 2016, EN ESPAGNE TREMBLANTE !!

 

 

Nous sommes maintenant bien installés dans notre camp de base, avec  pour  voisins : Claire et Joseph,  qui  sont  des amis de longue date de Maly,  pour avoir séjournés ensemble de nombreuses années  au Maroc, pendant l’hiver.

Aujourd’hui, pas beaucoup de discours, mais des photos réalisées par Nicole, tout au long de notre parcours routier.

 

CAMPINGVALLENIZAPLAYA

 

 

ROULONS SOUS LA NEIGE ET LA GRELE.

 

 

QUELQUES AIRES DE SERVICE.

 

 

POUR OUVRIR L’APPETIT.

 

 

 

PARCS HEOLIENS.

 

 

 

 

ENCORE UN DE PLUS.

Comme l’an passé, c’est en Espagne qu’il m’arrive de prendre un an de plus ! Je me demande s’il est raisonnable de venir ici ?

 

 

 

 

ESPAGNE TREMBLANTE !!

En huit jours, deux séismes dont celui du 25 janvier, à 5 h 20, qui était de  magnitude  6,1 ! entre le Maroc et l’Espagne, et toujours  Al Hoceima, qui avait  déjà été sinistré en 2004, où nous avions découvert quelques mois après,  les importants dégâts et les nombreuses tentes de fortune qui abritaient encore les très nombreux sinistrés.

Le premier, la semaine dernière vers quinze heures. Le CC.  a été secoué de droite à gauche, cela pendant quelques secondes.  Nicole était  sortie  rapidement pour voir quels plaisantins pouvaient bien se permettre une telle farce? Personnes et pourtant nous n’avions pas rêvé.  Joseph, a visionné une tv espagnole, qui fait échos d’une magnitude de 4,9. J’ai  recherché une information sur les médias français, mais seule la politique, lave les cerveaux, en boucle sur les chaines de soit disant d’informations !

Cette fois ci, cela a duré plus longtemps et beaucoup plus fort, en entendaient les liquides taper contre les parois des réservoirs !! Là, de nombreuses personnes se retrouvaient dehors en pleine nuit, ce demandant ce qui se passait ! Deux autres secousses ont suivi, mais de plus faible intensité. 


25/01/2016
10 Poster un commentaire

PREMIER VOYAGE DE CETTE ANNEE 2016, EN ESPAGNE

 

Dans notre dernier article ‘Voyage préparatif Espagne 2016’ en date d’octobre dernier, nous étions bien dépités, les jours ont passés et nous sommes maintenant dans le vif du sujet.

Les  réveillons ce sont bien déroulés, en famille  pour la nouvelle année. C’était  en camping car, au bord de mer à Erquy,  en compagnie de Béatrice, sœur de Nicole et Denis, son époux.  

 

DSC_8098.jpg

Chapelle Saint Michel à Erquy

DSC_8103.jpg

Fruits de Mer Bretons !

 

DSC_8112.jpg

Pas mal pour débuter l'année 2016 !

 

Le départ prévu début janvier était retardé par les nouvelles applications de délivrance de médicaments pour plusieurs  mois, par la Sécurité Sociale. La demande faite en temps et en heure, nous étant revenue car les  ordonnances, ne portaient pas la demande manuscrite du médecin !!

Donc,  retour à la case départ ! A notre grande surprise une aimable employée de la Sécu. nous a téléphoné pour nous dire que vu la date de départ, elle nous envoyait  en urgence les précieux documents. Le temps passait et ne voyant rien venir j’ai passé un E-mail à Améli, qui devait être encore aux réveillons. Deux jours plus tard, j’arrivais à avoir une personne charmante au téléphone qui,  renseignements auprès de ses collègues et qui m’a déclaré que tout avait été envoyé à mon adresse mail ?

Finalement, après de nombreuses conversations, les ordonnances sont envoyées directement à la pharmacie par mail, qui pourra ainsi commander les médicaments. Le même jour, c'est-à-dire huit jours après, les ordonnances sont arrivées dans notre boîte aux lettres !!

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer !

Enfin le départ :

  • Le treize janvier, nous devons réceptionner un colis de pièces pour le CC.

Il est  14 heures, c’est le vrai départ,  la route est agréable avec un beau soleil, arrêt à 18 heures sur  l’aire agréable de Fontenay le compte.

 

  • Notre GPS est un peu capricieux, ne connaissant pas les dimensions du CC.  Nous mettons 1,5 heures pour faire 40 km car au lieu rester sur la grande route nous avons pris des raccourcis avec des ponts trop bas et des voies de 2 mètres de large !! Donc à chaque fois demi-tour, avec une remorque et une file de véhicules derrière!! A 18 heures nous étions sur l’aire d’Hendaye.
  • La météo, n’est pas favorable et l’autoroute s’impose pour traverser les Pyrénées, entre Hernani et Pamplona, grêle et neige  sans discontinuer, les poids lourds sont les biens venus, pour nettoyer la chaussée ! 18 h 30, nous nous arrêtons au camping de Tavernes de la Valldigna.
  • Le soleil est là mais le vent aussi, nous restons sur l’autoroute qui est d’un coût raisonnable par rapport  à ceux de France, surtout que le reste du voyage se fera par l’autovia, qui est elle gratuite!!
  • Nous arrivons à Torre del Mar, à 19 heures 30.

Maly, qui a été prévenue au préalable, nous attend au Camping Valle Nizza Playa, nous nous plaçons provisoirement et nous allons dîner ensemble,  au restaurant du camping.

Nous avons fait 2 100 kilomètres depuis Plessala.

Le lendemain une grande parcelle nous est attribuée à côté de Maly et de ses amis forts sympathiques.

 

 


20/01/2016
12 Poster un commentaire

SUITE DE L'ARTICLE : VOYAGE PRÉPARATIF ESPAGNE 2016

 

 

Je concluais par ces mots :

Nous sommes sur le retour, ce voyage gardera un goût amer et déstabilisant. Nous voyons tous les jours des actualités sanguinolentes, montées en exergues par les médias pour faire l’audimat, à un tel point que cela devient la routine, ce n’est pas chez nous !

Mais, quand c’est si près et dans sa propre famille, cela prend une toute autre dimension dramatique et traumatisante. C’est pour cette raison, qu’il faut éviter de se plaindre pour les petits soucis de tous les jours car on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain et il faut en profiter « raisonnablement » le jour même!!

 

Sortant de l'aire de service de St Pierre en Faucigny afin de prendre la route du retour, le GPS raccordé en Bluetooth au téléphone portable sonne.

C'est André, mon beau-frère qui vient de terminer l'entretien avec l'expert de l'assurance du CC, il semble dépité. Pire, il m'annonce en plus le décès d'un parent proche.

Demi-tour sur place et direction le sud, il conclut en disant « on fait chauffer l'eau pour les pâtes » !! Quelques cinq cent kilomètres plus loin, nous sommes à Mandelieu, où nous nous retrouvons chaleureusement. Il y a bien des pâtes au dîner, toujours aussi succulentes.

 

Le lendemain, sur la route qui mène au terrain gardé, lieu de stationnement du CC des monticules de déchets en tous genres, jonchent les trottoirs devant les habitations. Cela fait une semaine que la catastrophe a eu lieu et de nombreux véhicules sont là en attente d’enlèvement par des dépanneurs débordés, malgré la mobilisation de confrères, venus d'autres départements.

 

Sur place, caravanes, bateaux, camping-cars, qui ont été submergés par les eaux boueuses où il est difficile de tenir debout.

 

Sensible s’abstenir. Il y a de quoi pleurer, de voir tout ce matériel destiné à la destruction. Mais, l'on s’abstient en pensant aux vingt personnes qui ont perdu la vie en essayant de sauver leurs biens.

Le lendemain, la famille venue d'Italie est chez André et Éliane pour déjeuner. Nous sommes contents de les rencontrer, malgré les circonstances très pénibles.

 

En effet, Thierry, un neveu de cinquante et un ans, sportif accompli, animateurs des fêtes familiales, menant une vie sans excès, a été emporté en quatre mois par une maladie qui ne lui a laissé aucune chance, malgré sa rage de la vaincre.

Il laisse, une famille unie qui a fait preuve d'un grand courage, au milieu d'une grande foule venue lui rendre un dernier hommage. Les allocutions de ses cousins au sein de l'église, provoquent larmes et émotions difficiles à contenir.

Il en sera de même au cimetière. Une réunion familiale mettait un terme à cette bien éprouvante journée.

 

Le lendemain nous reprenons la route, la pharmacie ambulante est pratiquement vide. Il fautt donc remonter rapidement sans voir qui que ce soit.

Nous essayerons à notre retour d'Espagne de consacrer un peu de temps aux amis de longues dates, dans des circonstances espérons meilleures.


18/10/2015
4 Poster un commentaire

VOYAGE PRÉPARATIF POUR ESPAGNE 2016 !

Bonjour à tous, d’après les gestionnaires du blog, il faut tenir en haleine ses lecteurs, par des parutions régulières et nombreuses!

Mais, quand le Titre est : ‘Les Olivier en voyages’ on ne peut faire un article que lors d’un voyage, à moins de raconter notre vie de tous les jours, ce qui n’intéresserait personne. Nous ne voulons en aucun cas rentrer en compétition avec PBLVie !!

 

Donc, nous avons décidé de partir fin septembre pour un certain temps (comme le fut du canon pour refroidir !)

 

Avec pour projet, le programme suivant:

 

  • Un anniversaire de mariage sur la Côte d’Azur.

 

  • Ensuite l’Ardèche, où une mamie de 92 ans réclame notre passage à chaque coup de fil et qui nous permettra de voir ses progénitures.

 

  • Visite pendant une semaine de différents points, comme le petit train Ardéchois, la fabrique des marrons glacés etc.…. avec Eliane et André, qui viennent d’acquérir un super Hymer tout neuf.

 

  • La remontée vers la Bretagne, passe par la Hte-Savoie pour profiter des deux fils de Nicole et de leur famille.

 

Vous admettrez, que c’est une bonne préparation, après des mois d’inactivités camping caristes.

 

70 Balais.

Au mois de Juin dernier, une grande fête chez nous, pour nos soixante-dix ans, réunissait famille et amis par une super journée ensoleillée, animée de mains de maître par les trois fils de Nicole et les succulentes préparations du traiteur de Plessala : Olivier Hendaye.

Malgré la présence de trois CC. cela ne cadrait pas dans l’objet du blog !!

 IMG_6528.JPG

DSC_6879.JPG

 

 

Maintenant la réalité :

Des problèmes de santé, avec des rdv. à rallonge chez les spécialistes et l’attente des résultats, nous mettent déjà la pression. Nous ne savons pas si nous pourrons partir.

 

Enfin, nous avons le feu vert, mais les traitements ne seront là que le lendemain, je fais le pied de grue, devant la pharmacie pour récupérer un volumineux sac de pansements.

Je souffre beaucoup de la jambe et ne dors presque pas, malgré les Doliprane et autres drogues.

Donc, il est décidé de ne pas forcer sur les heures de conduites et de descendre tranquillement, vers l’Ardèche.

 

Ardèche.

Le trajet est sans encombre, nous descendons en trois jours pour, Meyras ce petit village de caractère, où nous sommes des fidèles de l’aire de service.

Comme tous les matins, allumage de l’eau chaude et de BFMTV, il est sept heures et je reste pantois devant les images terrifiantes d’une région que nous connaissons très bien, pour y avoir vécu pendant des années.

Inutile de faire du misérabilisme, sur ce blog, mais pour résumer:

Je reçois un MMS avec la photo du CC. Avec le sous-titre ‘Voyage en Ardèche’ .

Le CC d’Eliane et André est sous les eaux avec la moto derrière.

Ils sont très forts mentalement et semblent relativiser, mais déplorent la perte de leur CC de trois semaines, cela semble irréel et pourtant.

 

Nous avons quand même, la sensation d’être nous aussi passés pas loin de la catastrophe, quand on sait là où nous nous garons lors de nos séjours à Mandelieu La Napoule.

 

Je viens d’apprendre que ma filleule, Audrey fait aussi parti des sinistrés de Pégomas avec sa famille et sont relogés en hôtel, pour au moins deux mois.

 

Nous ne pouvons que nous associer par la pensée, aux désarrois de tous ces gens qui sont sinistrés et présenter nos sincères condoléances aux familles meurtries, par ces nombreux décès.

 

Vous pensez bien que la suite de notre séjour en Ardèche, a été ternie par tous ces malheurs. Nous avons fait quelques photos de cette belle région,

rencontré la famille avec toujours le même sujet : Le drame du Sud !

 

DSC_7968.jpg

Quand on est pas intelligent il faut être malin !!

 

DSC_8006.jpg

DSC_8035.jpg
DSC_8043.JPG
DSC_8073.jpg

L'ARDECHE


DSC_8074.jpg

 

Nicole et sa marraine.

 

DSC_8058.jpg

Ashley, la petite dernière de la famille ardéchoise

 

DSC_8078.JPG

Pascal, le cuistot !

 

DSC_8087.jpg

De beaux petits enfants, de la famille.

 

 

Haute-Savoie.

Chez les enfants, pas de problème de stationnement, nous essuyons quelques jours de pluie, nous tombons en panne de frigo en position gaz faute d’électricité. Une panne aléatoire, qui est devenue permanente. Narbonne Acc. nous conseille : Curioz Loisirs à La Balme de Silingy .

Le GPS entre en action et quarante kilomètres plus loin, nous sommes sur place, reçu par le chef d’atelier. Il extirpe un petit connecteur moulé dans un boitier à l’aide d’une fine lame et constate de l’oxydation. Un petit coup de bombe miracle, ça fonctionne!! Comme le dit le proverbe, vaut mieux, un qui sait que …..

Une poignée de main, solde cette intervention instructive et sympathique.

 

C’est la deuxième fois cette année que nous avons le plaisir de rendre visite à Maly, fleuriste et artiste peintre. Amie rencontrée en Espagne, avec qui nous avons passés une journée agréable et réconfortante. Elle nous a fait découvrir un restaurant gastronomique, l’ARCADIE, où il est bon de réserver, dans un très beau, village, Alby sur Chéran 74540, qui à eux seuls méritent le détour. De plus, avec un parking où pour les CC. Peuvent stationner.

 

DSC_1398.JPG

DSC_1403 (1).JPG

DSC_1417.JPG

Bien choisir sa destination !!

 

Nous avons fait la navette entre les domiciles de Philippe et Patrick, en jonglant avec leurs heures de temps libres, qui en restauration sont-elles aussi aléatoires!

 

DSC_1391.JPG

Ewann, un des petits fils de Nicole.

 

DSC_1436.JPG
 Mini, pizza chez Philippe !

 

Conclusion.

Nous sommes sur le retour, ce voyage gardera un goût amer et déstabilisant. Nous voyons tous les jours des actualités sanguinolentes, montées en exergues par les médias pour faire l’audimat, à un tel point que cela devient la routine, ce n’est pas chez nous !

Mais, quand c’est si près et dans sa propre famille, cela prend une toute autre dimension dramatique et traumatisante. C’est pour cette raison, qu’il faut éviter de se plaindre pour les petits soucis de tous les jours car on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain et il faut en profiter « raisonnablement » le jour même!!

 

A bientôt en Espagne, avec le passeport pour traverser la Catalugna !!


18/10/2015
9 Poster un commentaire

Réunion des camping-caristes de Plessala.

Une vingtaine de camping-caristes était rassemblé pour une réunion annuelle sur l'aire de 'La Chênaie', située au-dessus de l'étang et du mini-golf.

DSC_7526.JPG

Malgré, la présence à Plessala d'une quarantaine de camping-cars, beaucoup ne participent pas, pour des raisons inconnues, à cette réunion conviviale ouverte à tous gratuitement, où chacun apporte un repas tiré du sac.

Cela permet de partager ses aventures et les bons coins découverts, lors des sorties tout au long de l'année.

Les agapes étaient copieuses. Une partie de boules était ensuite la bienvenue pour garder la forme ! Le soir un couple d'anglais stationnés sur l'aire, se joignait à nous, avant d'assister à une soirée dans un restaurant place de l'église.

Comme les autres années, nous avons eu droit aux caprices de la météo, après le repas de midi. Mais, avec l’expérience des autres années les véhicules étaient déjà positionnés avec les stores déployés formant ainsi un abri confortable.

Pour preuve, une majorité a dîné et passé la nuit sur place, réveillée par les déserteurs, apportant pains et croissants, pour le petit déjeuner.

 

Nous avons été sensibles à l'agréable présence de monsieur le maire, d'un adjoint et de leurs épouses, qui font eux aussi partie de la grande famille des camping-caristes.

 

Dimanche, en fin d’après-midi après avoir rangé notre déballage, nous quittions les lieux, heureux de ces deux journées de décontraction bienfaitrice.

 


19/07/2015
2 Poster un commentaire

VOYAGE EN BRETAGNE !!!

 

Après notre retour des trois mois en Espagne, le train-train journalier s'est installé, entre le jardin, le potager et les tontes du gazon, entretien des tondeuses etc............mais pas pour longtemps!

 

Afin de ne pas perdre les bonnes habitudes, nous avons passé une semaine en haute Savoie, mais avec notre voiture. Pour gagner du temps, autoroute aller et retour par sécurité et plaisir. En effet, il est rare que nous l'utilisions en CC. Mauvaise surprise au retour, facture de170 euros!! Mais bonne surprise, pas de retrait de point, ni d'amende!!

 

Secret.

Les grands enfants, avaient décidé de fêter en grande pompe nos soixante-dix printemps, lors des beaux jours!! Tout ça dans le plus grand secret !! Secret, vite devenu de polichinelle, en raison de l'éloignement important, des maîtres d'œuvres.

 

Donc, les anciens sont passés aux actes en organisant, la fiesta!

 

Merci, Mr Météo.

Tente de réception, traiteur, logement des invités et tout et tout !

Nous avions passé un marché avec la météo, qui a été respecté et nous a permis de passer une super journée en famille, avec les enfants et petits-enfants.

 

 DSC_6876.JPG

 

Les amis, avaient été mis à contribution, pour fournir tables et sièges, camping-car pour coucher des invités..............

Le super traiteur de Plessala, avait eu la gentillesse de nous laisser pendant trois jours, un camion frigo, ce qui a bien facilité les choses.

 

 

 

Très bonne ambiance, les trois frangins avaient bien préparé la décoration et la mise en place, la gestion des agapes sans soucis. Deux sont des pros dans la restauration et le troisième œuvrait dans l'ambiance musicale.

 

Mon épouse, et arrière-grand-mère était ravie, d'être aussi bien entourée. Je pense donc, que nous pouvons prévoir, cela tous les ans!!

 

Le lendemain, tout était démonté et rangé, les Hauts Savoyards reprenaient la route et quelques jours suivants, le Finlandais et sa grande famille étaient raccompagnés avec deux CC. en gare de Rennes.

 

Puisque nous étions à Rennes, direction Vannes au super Camping du Haras, où nous avons passé la semaine en compagnie de nos fidèles amis et de leur petite fille parisienne.

 

Le Haras, camping à recommander.

 

En attendant le Tour de France.

 

 

 

Elle n'est pas belle la vie !!

 

A suivre, rassemblement annuel de CC. sur l'aire du village le 18 07 et repas champêtre des voisins fin août, toujours ici, quelle économie de carburant !!!


14/07/2015
8 Poster un commentaire

PÂQUES 2015 A LOCQUIREC

C'est la troisième fois que nous séjournons au sympathique camping municipal de Locquirec, qui fut sous les feux des projecteurs ainsi que sa voisine Plestin les grèves, en raison de la mort d'un cheval à cause des algues vertes !

 

IMG_3136.jpg


Locquirec est une petite station balnéaire bretonne sur la Manche, située à la limite du Finistère et des Côtes-d'Armor. La commune est située sur une presqu'île qui s'étire dans la baie de Lannion. La vue de la pointe de Locquirec offre un panorama sur toute la partie ouest de la côte de granit rose, de 'île Milliau à Plestin-les-Grèves, en passant par TrébeurdenSaint-Michel-en-Grève et Tréduder.

Le bourg est formé autour de l'église et du port de plaisance. La commune abrite plusieurs plages : celle du port, au centre du village, est très prisée grâce à son exposition plein sud rare en Bretagne nord. La baie de Locquirec est formée par l'embouchure de la rivière du Douron, qui sépare les deux départements. (Source Wikipédia)

 

C'est tout fraîchement rentrés d'Espagne, que nous avions organisé, cette sortie en famille, afin de ne pas perdre l'habitude du CC.!

Sur place, le vendredi après-midi par un temps froid et maussade. Le samedi venteux, nous permet quand même de monter la tente. Le dimanche et le lundi, seront enfin ensoleillés.

 

IMG_3170.jpg

IMG_3139.jpg

IMG_3141.jpg

IMG_3169.jpg

 

L'emplacement est splendide avec la mer à nos pieds. Les marées sont encore conséquentes et attirent les pêcheurs à pieds.

Une mauvaise interprétation en ce qui concerne l'approvisionnement fait séparément, nous oblige à faire une interruption de régime, pour ne pas gâcher la nourriture!!

 

Grosse cuisine!

Vendredi après midi, mise en place de la plus grosse marmite pour faire cuire, deux petits tourteaux, quelques langoustines et des bulots, qui ont chacun un temps de cuisson différent!! Avec en prime, le vent qui refroidi l'ensemble et souffle le gaz, vous avez dit repos ? Quel casse- tête!!

DSC_0844.jpg

DSC_0854.jpg

DSC_0874.jpg

 

Heureusement, il y a quelques huîtres qui sauveront le repas au cas où !

Finalement « les deux cuistots en herbe » ont évité la pneumonie et réussi toutes les cuissons, comme les vrais qui passent à la télé !

 

Pâques.

En ce jour, pas d'agneau traditionnel, mais deux petites côtes de bœuf, le met favoris des cuistots. Les autres convives ont semblé eux aussi avoir apprécié.

Pendant ce simple repas Pascal, des cloches ont déposé derrière la tente de nombreux chocolats, sans que nous les aillons entendues !

DSC_0884.jpg

 

Doudou, Chef, rôtisseur

DSC_0874.JPG

 

DSC_0870.jpg

 Après le passage des cloches !

 

Le lundi.

Démonstration par Béatrice, la sœur de Nicole, de la façon de cuire les coques !

De mon côté, j’étais initié à la réalisation de riz pilaf, par Annie et Doudou. Les grillades qui suivaient la dégustation des coquillages, mettaient un terme à cette suspension de régime.

IMG_3165.jpg

Béa dans ses oeuvres 

 

IMG_3135.jpg

Béa & Denis

 

Des calories étaient dépensées au démontage du chapiteau, avec toujours un miracle qui se produit ? Celui qui consiste à enfouir dans son sac d'origine cet encombrant abri.

 

Tous, nous avons repris la route d'une centaine de kilomètres, sous un beau soleil.

 

Maintenant, il faut trouver un autre événement pas trop lointain, pour ne pas courir le risque de dépérir ……………..

 

 

 


08/04/2015
5 Poster un commentaire

VIVA ESPAGNA 2015

Notre séjour à Péniscola est terminé, nous avons repris la route sous la pluie pratiquement toute la journée.

Nous avons vu, un accident, peu après notre départ. Un camping-car intégral, dont le train avant droit était arraché, sans parler de la carrosserie en fibre de verre !! Ils étaient deux ensembles de nationalité italienne, l'autre véhicule, avait été dégagé pour rendre la circulation possible. Tristes vacances 

 

Stop, le soir à la Narbonnière, aire de stationnement où nous avions passé le réveillon du jour de l'an, en compagnie d'André et Éliane ma sœurette, en 2013/14.

 

Après une bonne nuit, et 950 kms sans encombre, mis à part un triste spectacle, de deux semi-remorques étrangers, dont un empêchait l'autre de doubler, cela pendant de longues et interminables minutes avec en prime, queues de poisson, nuage de poussière et frottement sur les glissières de sécurité. Cerise sur le gâteau, lors de leur dépassement ces messieurs étaient au téléphone !!

 

Soirée Pizza.

Nous étions attendus par Annie et Doudou, pour une soirée pizza, nous avons donc dormi sur leur vaste parking, à tarif préférentiel !! Tout cela à cinq kilomètres de chez nous !!

 

Il y a toujours un moment de stress lorsque l'on rentre, après plus de deux mois d' absence. Savoir ce que l'on va découvrir ?

 

Pas de surprise, même une bonne, la pelouse est moins haute que je le pensais, on va pouvoir la tondre avec nos propres moyens.

Donc, remise en fonction de l'eau, du chauffage, purge des radiateurs etc..

 

Hé, bien la surprise c'est moi qui l'ai créée. Je n'ai pas assez resserré le système de vidange de la chaudière et lorsque je suis redescendu au garage, il y avait plus d'un centimètre d'eau, sur le sol !!

J'ai eu beau dire à mon épouse que c'était bon pour laver le sol, elle n'a pas été très convaincue !!

 

Conclusions :

Nous avons passés de très bons moments sur ce camping calme et bien entretenu. La venue de la famille et de connaissances agréables sur place, font que cela devrait se rééditer l'an prochain, si la santé le permet.

Ce que nous pouvons retenir de notre petit périple espagnol : ce sont de bonnes cures de légumes et poissons, des promenades et découvertes de beaux villages. Le coût de la vie, qui est en général est moins élevé, environ de vingt % que chez nous. De nombreux commerces sont fermés pour cause de récession, et des personnes fières qui ne se plaignent pas.

 

Galerie de photos souvenirs :

 


23/03/2015
2 Poster un commentaire

MARS 2015 EN ESPAGNE

Cela fait deux mois, que nous avons quitté notre fraîche et humide Bretagne, pour les douceurs de l’Espagne.

IMG_2979.JPG

Nous sommes toujours à ‘LOS PINOS’ la moto permet de circuler agréablement et de découvrir des panoramas, difficilement accessible en CC.
Comme prévu, les Doudou sont venus passer dix jours au soleil, repos et bronzage obligatoires et sans confiture…. en compagnie pour leurs deux derniers jours d’Eliane et André.
Les agapes, ont été égales à leurs réputations et ont continué après leur départ.
Depuis une semaine, Maly notre sympathique voisine est partie rejoindre la Haute Savoie, via Marseille et sa famille. Nous avons découvert en elle, une artiste peintre confirmée et passionnée.

 

 

Internet au secours!
André et Eliane, ont été privés de télévision dès leur arrivée. La carte du démodulateur France SAT acheté à Mandelieu La Napoule est en rideau. Les tractations se poursuivent avec Narbonne ACC………….par échange de E-mail.
De notre temps, où il semble que la communication soit au top, il a été impossible de se faire envoyer une nouvelle carte pour remplacer la carte défectueuse .
Donc, le soir notre CC se transforme en : Camping-tv pour PBLV !!

Après maintes réclamations, ça y est la carte sera envoyée!! Comme quoi Facebook, sert à quelque chose, n’en déplaise aux détracteurs. Le lendemain de mon commentaire peu élogieux sur leur page, le problème est en partie réglé .
Comme quoi, il faut suivre l’adage ‘Il vaut mieux s’adresser au bon dieu qu’à ses saints’

 

DSC_0759.JPG

Récessions
Nous avons été frappés par cette crise monétaire qui ronge notre Europe. Situé sur la RN 340 à côté de l’usine de camping cars Bénimar à Benicarlo, un centre commercial immense, avec une allée principale de plus de cent mètres et un grand super marché, est fermé comme les quatre vingt dix % des autres boutiques !!
Cela fait froid dans le dos, les quelques boutiques ouvertes tiendront encore combien de temps?
Le coût de la vie ici est nettement moins cher que chez nous, voir surprenant!

 

La pêche à Péniscola

 

 

Péniscola et ses alentours

 

 

Les Cuisiniers et les convives


 

Tragédie
Nous avons été très affectés par la tragédie d’Argentine, où dix personnes ont trouvé la mort.
Le fait, de déjeuner et parfois dîner dehors, permet d’occulter les infos qui tournent en boucles sur tout les médias. En ce moment, ils sont servis!
Eliane et André, sont repartis, notre premier « Sinistre » nous annonce la revalorisation de nos retraites, donc nous restons une semaine de plus!!
Ensuite, pelouse, potager etc.……………plus les surprises!!


14/03/2015
19 Poster un commentaire

FEVRIER 2015 EN ESPAGNE

Copie de image.jpg

DSC_0707R.jpg

PENISCOLA

Nous nous sommes arrêtés le dix sept janvier, pour y faire les services grâce à la formule ’Stop and GO’ et fin février, nous sommes toujours là ! Il faut croire que nous y sommes bien!

Nous avons tout sur place ou dans les environs, il faut dire que la moto améliore bien les déplacements et la découverte des alentours.

BENICARLO
Commune de la province de Castellon, dans la communauté Valencienne avec vingt sept mille habitants, voisine de Vinaros , Colig et Péniscola.

Au paravent grande productrice de vin le ’VINO CARLO’ constituait la plus grande richesse de la cité. La catastrophe du phylloxéra, anéantissait toutes les vignes de la zone et mettait fin à cette culture.

Maintenant les exploitations agricoles sont nombreuses et surtout pour la production de l’artichaut qui bénéficie d ‘une ‘Dénomination d’Origine’. Ce grand chardon apparait dans l’écu de la cité de Bénicarlo ce qui prouve l’importance de ce produit déjà dans l’antiquité.

ARTICHAUT.jpg

Comme la majorité des villes sur le littoral, des immeubles gigantesques ont été construits en front de mer et attendent la belle saison pour que les volets fermés s’ouvrent comme des pétales de fleurs !
Le grand port , lui aussi, attend la belle saison, seul le marché du mercredi donne un peu d’animation avec pour produits : vêtements et chaussures à tout les prix et pour tout les gouts et c’est tout !!

SAINT VALENTIN
C’est une des meilleurs fêtes pour les fleuristes! Nous l’avons fêté comme il se doit avec une zarzuela préparée par le restaurateur du camping. Nous avons fini tout le jus, sous l’œil interrogatif du chef, qui est venu nous retirer le plat vide avant que nous lui fassions sa fête !!

21 FEVRIER
En ce jour, je me sens un peu moins seul, en effet Nicole m’a rejoint dans ma dizaine d’âge. Nous avons fêté cela, en compagnie Maly notre sympathique voisine. Ce n’était pas la journée de la faim!!
Ensuite, la sieste était la bien venue!!

Nous attendons, l’arrivée de nos fidèles compagnons camping caristes, les Doudou que tout nos lecteurs connaissent. Ils sont sur la route en ce moment avec des conditions météo peu favorables.
Nous allons donc continuer ainsi le régime et attendant la venue de la sœurette. A ce propos, la maire de Péniscola se nomme André Martinez, j’attends avec impatience de découvrir si mon beau frère m’a fait des cachoteries !!

ACCESSOIRE
Je suis sûr que certains vont aimer cet accessoire confectionné par mes soins, après l’avoir vu sur une revue de CC. Inventé par un camping cariste, qui devait être las, de se tremper en restant appuyé sur les robinets prestos.

IMG_3014.jpg

IMG_3009.jpg

ARBRES ET FLEURS DE NICOLE

A suivre…………….


22/02/2015
6 Poster un commentaire

FIN JANVIER 2015 EN ESPAGNE

Aujourd’hui, il a fait une averse qui fait beaucoup de bien à la nature desséchée. Nous arrivons à la fin du mois de janvier cela fait vingt jours que nous avons quitté la Bretagne, qui commençait à donner des signes hivernaux.

Afin de mettre fin à vos angoisses, concernant l’accessoire perdu ou plutôt oublié sur une piste d’une station service, je vais tout vous dire : En effet, nous avons échangé notre bouteille de gaz espagnol vide, pour 16 euros, oui vous avez bien lu!
Bien garé le long du trottoir pour ne pas gêner la distribution à la pompe, j’ai pris la « Chariote » pour prendre la nouvelle bouteille qui était éloignée du CC. Je n’ai pas voulu prendre le risque vu le poids de l’ensemble de monter avec la bouteille sur le trottoir. J’ai donc pris la bouteille seule et mis en place dans le logement prévu pour cela.

cHARIOTTE.jpg

La chariote, tant appréciée!

Comme vous le savez surement les retraités sont souvent pressés, on ne sait pourquoi, mais c’est comme cela! La chariote est donc restée derrière le CC. Ce n’est que deux jours plus tard que je m’en suis aperçu!! Je ne sais pas, si la remorque est passée dessus, mais le résultat est là!
J’étais très attaché à cet accessoire, qui avait parcouru tant de kilomètres et dont les roues commençaient à donner des signes de fatigue! C’est le cœur déchiré que j’ai pris la décision d’en acheter une autre, qui elle aussi a déjà son histoire.

Lors de notre retour de l’hôpital de Vinaros, nous nous sommes arrêtés dans un centre commercial. J’ai acheté la nouvelle chariote toute emballée dans un beau plastique. Ma femme toujours suspicieuse me dit « tu as vérifié s’il y a les roues? Tu sauras les monter ?» Je haussais les épaules en me disant, il n’y a qu’une femme pour poser des questions, comme ça.
Le temps passait et je me demandais si elle  achetait un magasin , elle aime bien y traînasser. Je décidais donc de tuer le temps en montant mon nouvel et bel achat.
Hé bien oui ! Il n’y avait qu’une roue!! La vendeuse du magasin me l’échangeait en me présentant ses excuses et je terminais le montage en rigolant tout seul. Je n’ai pas pu garder ce secret, bien longtemps et le petit sourire narquois c’est ajouté à mon bonheur!

CHARIOTTE1.jpg
Elle n'est pas belle ma nouvelle chariote?


Dans cet article pas beaucoup de photos, mais des constatations personnelles.

Il vaut mieux être bon bricoleur pour entretenir son Camping  car
Avant notre départ pour les grandes aventures de cette nouvelle année 2015, révision du CC. et plus particulièrement de la plaque gaz   dont l’allumage par le pièzo, fonctionnait de façon aléatoire était nécessaire. Donc, démontage de la bougie d’allumage dont la porcelaine était fendue, et prise de photographie acrobatique du type de plaque située dessous.
Avec tout cela, recherche chez tout les concessionnaires de CC. situés sur la RN12 aux alentours d’Yffiniac. Seulement deux, ont pris le temps de rechercher la dite pièce sur le catalogue de la marque. Les autres à la vue du modèle, (‘j’en ai pas‘!)  ou bien, ‘c’est quoi ça’ ?

BOUGIE.jpg

Bougie d'allumage ou électrode.

Trois heures après le début de mes  pérégrinations, le magasinier de ‘Bonjour Caravaning, après recherche,  téléphonait à la concession à Orgères, là où j’avais acheté le CC. Ils en avaient une!
Je faisais cent soixante kilomètres A/R, la pièce n’étais pas exactement la même, mais après une modification maison, elle remplissait son rôle parfaitement.

J’avais déjà eu ce genre de différent avec un problème de passe-toit du tube de la parabole satellite. Pièce en plastique cassée ne faisant plus office d’étanchéité. Demande au service après vente toujours dans la même zone précitée, la secrétaire va consulter le chef d’atelier et revient en me disant la pièce n’est pas  vendue à part. Il faut tout changer !! Combien ça coute ? 800 euros!!
Je téléphone donc à Orgères au magasinier, qui me dit nous en changeons deux à trois par mois!! Résultat A/R et 24 euros la pièce!!

Par contre pour vendre,  là pas de problème jusqu’à la signature du contrat !! Ensuite c’est une autre aventure, car un camping car est assemblé avec beaucoup d’éléments, de fabricants  différents, et  à chaque fois, ce n’est pas la responsabilité du vendeur,  mais celle du fabriquant qui est incriminé!!
Cela devient souvent un casse tête ……………Je ne dirais pas nom du pays car maintenant tout vient de chez eux!!
Il est dommage, que la grande majorité des concessionnaires  ne soient pas des camping caristes pratiquants, ils pourraient conseiller à bon escient,  les clients.

Vélos électriques.
Nous constatons depuis notre départ, une nette augmentation de l’utilisation  par les camping caristes français et étrangers de vélos électriques en tout genres. Il semble que cela apporte véritablement une aide à l’effort dans les montées. Les prix semblent eux aussi avoir baissés ce qui explique peut être aussi cet engouement.

De plus en plus de moyens pour se déplacer en ville ou pour visiter, sont utilisés. Soit , scooter , moto ou voiturette tractée  par  un triangle, ce qui est  pourtant est interdit en Europe.

L’Europe et la santé !
Nous sommes en Europe, mais il faut constater que chaque pays garde jalousement ses prérogatives !
Ayant une ordonnance de mon médecin traitant Français afin de faire une analyse de sang périodique. Quelle aventure en Espagne !
Je vais résumer : Demande à l’accueil du camping où faire une prise de sang. Nous trouvons vite l’endroit, marqué d’une croix rouge à coté du port de Péniscola. Là, Présentation de l’ordonnance française et la carte européenne d’assurance maladie.
Ce n’est pas possible car il faut un papier du médecin, on nous donne aimablement un petit papier avec l’adresse où nous pouvons faire le nécessaire à Bénicarlo. Rendus sur place, nous faisons trois établissements et nous apprenons qu’il faut aller à l’hôpital de Vinaros  à dix huit kilomètres!!
Nous irons demain!
Nous décidons d’y aller en CC. ne sachant pas combien de temps cela va prendre, au vu les difficultés rencontrées et il n’est pas question de laisser  Diamant, toute la journée enfermé.

Grâce au GPS, nous trouvons un grand hôpital en dehors de l’agglomération.
Nous avons fait pratiquement tout les services, sauf la morgue!! Finalement nous avons été renvoyés à Bénicarlo !! J’ai bien failli tomber inanimé par terre pour qu’ils fassent quelque chose. De toute façon, avec la différence de la langue, pas difficile de faire celui qui ne comprend pas!!

Ce matin, rebelote en moto, nous refaisons les trois bâtiments, le personnel nous reconnait et nous conseille de laisser la moto devant leur bureau!!
Là, aux urgences, une personne un peu plus aimable, condescend à prendre les papiers et pendant un quart d’ heure rempli un formulaire, derrière nous la file d’attente grossit et la salle d’attente est pleine! Finalement j’ai une carte à mon nom valable un mois, où je peux aller me faire soigner gratuitement!!

Un panneau sur le mur indique les horaires de réception  des urgences, 9 à 10 heures le matin et le soir de 20 à 21 heures!! Je comprends mieux pourquoi ce manège!!

Nicole, reste en salle d’attente pendant que je prends le soleil dehors. Relativement vite par rapport au monde devant nous, nous sommes reçus par une jeune doctoresse, qui semble ne pas comprendre pourquoi je veux être piqué au bras, ce que  je fais faire une fois par mois en France.

Cette personne nous demande de la suivre et après quelques palabres avec une infirmière, je suis invité à m’assoir  devant un bureau. J’ôte mes vêtements, prêt à me mettre en slip, quand la personne revient avec un petit coffret, elle semple surprise de ma tenue!! Elle sort de sa boîte magique un petit appareil avec des languettes comme celui pour la glycémie et deux minutes après le résultat est  inscrit  et en plus au top !

On comprend mieux le pourquoi de l’état de notre sécurité sociale.
Prise de sang par une infirmière, envoi au laboratoire, résultats envoyé par poste au patient et au docteur, alors qu’en dix minutes l’affaire est réglée.  
En recherchant sur le net, cet appareil n’est autorisé en France que depuis 2008, alors qu’il est en service depuis des lustres, ailleurs!!
On est en droit de se poser des questions?

En Finlande, il m’a été déclaré, nous les étrangers on les renvoie chez eux!! Si nous faisions pareil en France, la sécu. serait surement plus rayonnante.
Heureusement notre belle fille Finlandaise, avait pu mettre de l’huile dans les rouages et l’aventure s’était bien terminée.

A bientôt en février, pour de nouvelles et chaudes aventures……………….


31/01/2015
11 Poster un commentaire

PREMIER VOYAGE EN CC. DE L’ANNEE 2015 (suite)

Une réponse à mon  interrogation de la fin du texte de ce premier voyage de l’année 2015, m’a été donnée quelques jours plus tard.
Ne sachant pas s’il y a un rapport avec mes glissades motocyclistes, qui auraient interpellées les autorités!! nous découvrons que le sol est recouvert d’une bonne épaisseur de sable !!
CAM00407R.jpgDSC_0647R.jpg


Nous sommes toujours à ‘Los Pinos’ à Pénis cola, le camping est très calme, les voisins charmants, il semble que pas mal hésitent à descendre au Maroc, ils restent en Espagne ou vont au Portugal.


DSC_0142R.jpg

Par contre, j’ai omis volontairement, de vous dire que nous avons perdu un accessoire auquel, beaucoup de personnes s’étaient attachées. Nos amis transalpins ne me diront pas le contraire. Par peur de provoquer des larmes, je vous direz de quoi il s’agit plus tard!!

Le temps est toujours aussi ensoleillé mais avec du vent qui nous a obligé à rabattre la parabole, ce qui ne nous a pas permis vendredi soir de regarder si ‘La vie était plus belle’ et samedi si P. Arditi, avait trouvé l’assassin dans les vignes? Du coup nous avons été privé de vin, au repas!

ANNIVERSAIRE
Par ma part, je viens de quitter à grand regret mon année érotique et changé de dizaine!!
Pas drôle mais je ne suis pas le premier! Pour me mettre dans le bain, Nicole a acheté pour fêter cela, un gâteau pour les enfants!! Mais elle a oublié que dans un mois, ce sera son tour!

DSC_0159R.jpg
DSC_0154.JPG

Vu notre grand âge, c’est Diamant qui a pris le commandement de ce que l’on doit faire avec une précision horlogère !! Premier pipi à 7h30, grande promenade à 9h30, à 13h30 après le déjeuner, re-grande promenade, puis, c’est la sieste du petit chien et des patrons, à 17h petit pipi et vers 20h, avant plus belle la Vie, dernière balade de Diamant. Entre les sorties du chien, nous prenons quand même le temps de circuler à moto, et c’est super agréable.
Bref, ici comme à la maison, c’est le mini-mastodonte qui régit tout ou presque!

 

 

 

 




25/01/2015
9 Poster un commentaire

PREMIER VOYAGE EN CC. DE L’ANNEE 2015


Ce voyage en terre Ibérique devenu rituel, devait commencer mi-décembre deux mille quatorze.

Finalement reporté deux fois pour raisons diverses, le onze janvier nous étions sur la route en direction du sud. Les deux premiers jours, sur une route verglacée sur la presque totalité du parcours . Nous nous arrêtons pour la troisième fois sur l’aire d’Alès où les forains démontent les manèges.

 

DSC_0111.JPG

Les Rois en Provence !

 

Le lendemain le rendez vous prévu, prenait fin vers onze heures et  en route. Au premier rond point, un bruit bizarre au freinage offusque nos oreilles?  Arrêt pour constater que côté gauche, les garnitures étaient au bout!! Après plusieurs visites chez des agents Renault, ils me conseillent  le concessionnaire de  Montpellier. Là, surprise côté droit le disque est détruit car  l’étrier est bloqué!! Résultat huit cent euros !!

DSC_0104.JPG

Sans commentaire !

Vu les nombreux cols parcourus, nous pensons que cela aurait pu être pire. L’actualité  dramatique de ces derniers jours, nous fait positiver. Il y a des gens plus malheureux que nous!

ESPAGNE.
Notre séjour commence à Platja d’Aro sur la côte méditerranéenne. Ville balnéaire agréable en  cette saison, avec des températures  de 19°/11° la nuit.
C’est une très belle aire gratuite, où Allemands et Néerlandais en occupent  quatre vingt dix pour cent !! Nous avons compté quatre CC. Français!! C’est une moyenne générale qui se confirme, dans les campings aussi!

DSC_0114.JPG


DSC_0130.JPG

 

DSC_0121R.jpg

 

Des oeuvres d'art !!




Péniscola.
Trois cent soixante kms plus au sud, nous décidons de découvrir un peu plus en profondeur cette station balnéaire qui se situe vingt kilomètres avant notre destination finale Alcossebre.
Première nuit sur un grand parking qui est réservé aux CC. car la police fait dégager tout les CC. stationnés sur le parking du port.
Nous devons faire faire les services et surtout de l’eau. Nous allons donc au premier camping tout proche, pas de problème, vingt six euros !! Avec ou sans passer la nuit!!

DSC_0133.JPG
Camping 'Los Pinos'


Nous prenons donc la route et à quelques kilomètres quelques campings proposent un Stop and Go, nous choisissons le premier ‘Los Pinos’. Petit camping, bien agréable à dix euros tout compris, électricité. Wifi et bien sûr les services!


L’après midi, petit tour en moto pour faire des courses et découvrir le village perché. André, mon beau frère m’avait vaguement parlé de leur visite et de certaines difficultés  en moto!
DSC_0139.JPG
Le haut village : Glissant!


Les rues de ce  magnifique village sont revêtues par des galets aux multiples tailles, posés artistiquement avec de larges pierres de chaque côtés, servant de chemins de roulement . Crées il y a des lustres, la patine due aux intempéries et à la circulation, les ont rendues glissantes à souhait!!
Les pentes sont tellement raides par endroit et tellement  glissantes que nous avons fait une figure artistique en moto, que même Candeloro en aurait été jaloux!!
Nicole a donc fini la visite à pied et moi les chaussures parterre, en première au  ralenti ! Je me demande comment font les gens pour  y marcher les jours de pluies ?

Mon bof, ne m’avait pas menti!!


    


19/01/2015
8 Poster un commentaire

CHALEUR NORMANDE !

 

En cette fin d’octobre 2014, nous avons profité d’un très beau temps avec des températures estivales, pour faire un grand tour en Normandie.

 

Saint Malo.

Quinze jours avant notre départ, nous étions à Saint Malo, où la course du Rhum se préparait ardemment. Nous avions déjeuné en terrasse découverte sous un soleil ardant et à quinze heures des gens faisaient encore la queue, pour se restaurer.

Donc pas question, d’imaginer  de passer ce long weekend en Bretagne.

 

Direction, la Normandie ce qui facilitait la venue, d’amis de la capitale, en fin de semaine.

Départ, après le déjeuné, en compagnie de nos fidèles amis avec qui nous bivouaquons dans un endroit charmant en bord de mer, là où reposent des parents.

 

Le lendemain, arrêt au château de Pirou :

‘ Implanté sur un site viking, le Château fort de Pirou est une forteresse du XIIème siècle. La très vieille légende des oies de Pirou, l’une des plus populaires du Cotentin, prétend rattacher l’origine de ce château fort aux invasions scandinaves.

Un chevalier de Pirou participa à la Conquête de l’Angleterre et reçu un domaine dans le Somerset où sa famille fonda Stoke-Pero. Suite aux sièges de la guerre de Cent Ans, le château fort fut restauré au XVème, XVIIème et XVIIIème siècle.

Depuis 1966, le Château fort de Pirou est en restauration. Sous l’égide de l’Abbé Marcel Lelégard († 1994), la Fondation Abbaye de La Lucerne poursuit la reconstruction du château-fort médiéval.

En son état actuel, le château fort construit sur une île au milieu d’un étang artificiel, conserve dans sa partie la plus ancienne, des remparts du XIIème et du XIVème siècle.’

Le soir, bivouac à Querqueville en bord de mer, où l’armée est omni présente. Ouverture des premières huitres, qui seront  notre fil rouge, tout au long de notre séjour.

Le lendemain, sans drone, nous longeons l’usine de traitement de La Hague, toujours aussi impressionnante,  de part sa protection périphérique.

Nous déjeunons tardivement au Becquet de Tourlaville, avec nos nouveaux venus de la capitale, après avoir musardé sur le sympathique port de pêche, aux parois des quais peu communes !

 

 

En route,  pour le grand parking de la ‘Cité de la Mer’ à Cherbourg’, qui est pratiquement complet car une foire est organisée sous : ‘ L'ancienne gare maritime transatlantique est le plus grand monument français d'Art déco. Elle a été construite par René Levavasseur à partir de 1928, en collaboration avec les ingénieurs Chalos et Fleury, en béton armé, briques claires et pierres de béton imitant le granit. Surnommée Notre-Dame des Queens, en référence aux paquebots de la Cunard Line, elle a été inaugurée le 30 juillet 1933 par le président de la République Albert Lebrun.’

 

Après une nuit calme, nous sommes dans les premiers à commencer la découverte :

On a marché sous la mer afin de nous mettre en condition pour visiter ‘Le Redoutable’ sous-marin atomique.  A lui seul, il vaut le déplacement de l’autre bout de la France. Le seul regret, c’est la communication tout au long de la visite, qui vous oblige à avoir un genre de gros téléphone à porter à l’oreille tout le long de la visite. Pas facile de faire des photos avec une main prise !! Sur le ‘ Flore ‘ que l’on visite à Lorient à la Cité Tabarly, c’est un casque léger bien plus agréable. Il faudrait pouvoir le visiter pendant deux jours pour assimiler quelque peu la complexité de ses entrailles.

 

 

Repas et repos dans les campings cars et visites de l’aquarium et  d’une reconstitution de l’intérieur du Titanic.


Les trois camping cars reprenaient la route pour Barfleur, port de pêche spécialisé pour la moule de mer, que nous dégustions au restaurant. L’air de repos n’était pas très loin et nous rejoignons nos pénates tous porteurs de lampes qui faisait penser  aux naufrageurs !!

Rassurez-vous, le lendemain, pas de bateaux éventrés sur les rochers! Peut être à cause de la météo qui avait copieusement arrosé et venté pendant la nuit.

 

 

Notre périple, prenait fin à Saint Vaast la hougue,  par un grand plat de fruits de mer !!

Les trois cent kilomètres du retour étaient éprouvants, vue les conditions météo parfois dantesques, avec les trombes d’eaux qui nous ont accompagnées sur les trois quarts du retour !!

J’avais une pensée, pour les concurrents de la route du Rhum, qui devait en avoir bien besoin, pour se remonter le moral !!

 

 

 


03/11/2014
10 Poster un commentaire

MONASTERE ROYAL DE BROU

 

Lors de l’émission de  télévision proposée par Stéphane Bern  ‘ Le monument préféré des Français ‘, nous avions été surpris du résultat, pensant que le Mont Saint Michel, en serait le lauréat.

 DSC_4853.JPG

 

Suite à la visite très intéressante du Salon VDL au Bourget, nous avons continué la route vers la Haute Savoie, pour passer quelques jours avec les enfants.

 

Notre curiosité, nous fait faire un détour pour y découvrir le monastère royal de Brou qui est un complexe religieux situé à Bourg-en-Bresse dans l'Ain, une des capitales de l'ancien duché de Savoie. Le monastère royal de Brou est un chef-d'œuvre de l'art gothique flamboyant flamand du début du XVIᵉ siècle, plébiscité par les téléspectateurs.

 

En entrant, dans Bourg-en-Bresse, sur de grand panneaux publicitaires, un texte de  remerciements à « tous les nombreux votants » de quoi faire pâlir les hommes politiques !!

 

En effet, ce monastère est impressionnant, tout  en pierres blanches et sa toiture en tuiles vernissées qui reluisent sous le soleil couchant. Nous resterons sur le parking en compagnie d’autres camping-cars et partirons à la découverte de ce monument impressionnant, l’horaire des visites est dépassée, nous verrons demain.

 

Nous dinons, au restaurant en face de l’entrée principale et bien sûr la conversation avec le sympathique patron a pour thème cette inespérée publicité médiatique, qui a doublé la fréquentation des lieux, en quinze jours.

 

En plus, dans la soirée un  Festival de musique intitulé ‘A la folie…. pas du tout’ se clôturait avec le virtuose violoniste baroque, Fabio Biondi, au sein du monastère.

Cela a attiré une grande foule de mélomanes en voiture qui ne pouvait se garer. Ils devaient maudire les dix CC. installés pour la nuit, les obligeant à faire quelques pas de plus !

 

A l’heure d’ouverture, nous découvrions cet art gothique flamand, avec des sculptures sur pierre et bois, comparables à de la dentelle. L’absence de sièges dans la nef, rendait encore plus imposantes ces colonnes la soutenant. 

 

 

Nous avons fait de nombreuses photos, mais ce qui nous a le plus étonné, c’est l’absence de Christ sur la croix dans le chœur, plutôt rare dans un  tel endroit ! Nous n’avons pas osé poser la question aux personnels de la boutique de souvenirs, où là aussi la croix était  introuvable !!

Cette partie du monastère a sans doute été laïcisée et Marguerite d’Autriche, Duchesse de Savoie qui l’a fait bâtir à la mort de son mari, doit se retourner dans son gisant.


16/10/2014
4 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :